Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Novembre 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.162.139.105


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2072

Actuellement :
Visiteur(s) : 1
Membre(s) : 0
Total :1

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 074 422
  • Nb. de Membres : 2 072
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 00:33
Ce mois ci :
connecté(s) le 16 à 21:53
Cette année :
connecté(s) le 13/3 à 00:10
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Avril 2006

(1781 mots dans ce texte )  -   lu : 3677 Fois     Page Spéciale pour impression

Printemps et feuilles de choux ...
 
Il était une fois un pays merveilleux où vivaient plein de petits maquettistes heureux. Après un hiver laborieux passé à reproduire des dioramas aux chemins boueux, voici donc qu'arrive le mois d’avril ou se développent les jolis pistils. Les jours s’allongent, les températures augmentent, les oiseaux chantent … bref c’est le temps du retour à la vie.
Dans vos jardins, les plantent reverdissent et les feuilles de choux réapparaissent. Nos petits maquettistes heureux vont dans les champs admirer ces jolies feuilles qui poussent. Mais ils ne voient pas le danger, un vilain canard qui n'ose pas dire son nom, diffuse un mal sournois ... et les effluves qu'il libère endorment la vigilance de nos petits maquetteux qui vont, tels des zombies, acheter telle ou telle maquette pour faire 'comme' ce que dit le méchant animal ...Alerté par un fidèle MKiste, un vieux sergent à la retraite décide d 'enfiler à nouveau ses guêtres histoire de botter le train au vilain petit canard.
 
Ce petit compte de fée n'est pas qu'une vue de l'esprit ...il semble bien qu'en France une partie de la presse maquettiste ait décidé de s’affranchir de toutes règles. Et oui, les oiseaux sont de retour, les feuilles de choux reverdissent et les publireportages aussi …
 
Ainsi, il était une fois, dans une revue maquettiste du mois d’avril (dont le directeur de publication est M. Truc) on découvrit un article de M. Machin ayant pour sujet la dernière maquette de monsieur Bidule (pages 26 à 30).
L’auteur vous explique comment réaliser cette pièce avec moult détails concernant la qualité du kit. Ainsi, vous découvrez page 30 une photo de douilles de 88 et de paniers en osiers. Dans le texte du "reportage", monsieur Machin vous explique je cite "Les caissons en osier sont issus de la boite du 88 Tamiya et simplement modifiés et agrémentés de lanières en aluminium, les douilles proviennent également de la marque nippone". L'oeil expert de notre MKiste a détecté comme un bug ... En effet, si la marque Tamiya propose effectivement des douilles en métal très fines, les paniers en osier 'simplement modifiés' ne correspondent en rien à ceux présents dans la boite du 88 Tamiya référence 35017. En effet, les pièces 64, 65, 66 et 67 de la maquette à laquelle il est fait référence ne ressemblent en rien à ce que l'on peut voir sur les photos des pages 26 et 30 ... Non seulement  les pièces de la maquettes Tamiya possèdent des flancs lisses (ce qui n'est pas le cas sur les photos) mais en plus les ouvertures du panier sont radicalement différentes et le nombre de lanières d'osier est également différent. Autrement dit, ce que monsieur Machin nous présente comme des pièces provenant du vieux 88 Tamiya ... n'en sont pas!

Or notre MKiste Scherlokolmesque poursuit ses investigations et découvre un peu plus loin dans les pages du même canard  exactement le même kit en vente dans une boutique parisienne (chez M. Bidule) qui vous propose une offre spéciale qui, par le plus grand des hasards présente la même maquette, les mêmes figurines que dans l'article, sauf, évidemment les famaux casiers à obus et munitions de 88 qui sont directement produites par monsieur Bidule. Pire, la photo d'illustration reprend une photo du diorama de monsieur Machin. Mais cette fois, il s’agit bien de publicité et point de reportage.

Autrement dit, soit la publicité de monsieur Bidule présente une photo mensongère qui ne reprend pas les caissons en osier qu'il propose dans son offre mais bien de vieille crottes en plastique de chez Tamiya ... il y a alors tromperie ... soit dans son reportage monsieur Machin n'utilise pas les casiers Tamiya contrairement à ce qu'il prétend dans son 'article' mais bien les casiers proposés par monsieur Bidule ... et les photos nous orientent très sensiblement vers cette seconde hypothèse. 

Mais par quel hasard, monsieur Truc a-t-il bien pu publier un reportage fait par monsieur Machin le mois où monsieur Bidule décide justement de faire de la pub pour cette référence? Cela défit toutes les lois de la statistique! Vu le nombre de nouveautés qui sortent chaque mois, comment se fait-il que la production d'un petit artisan français fasse systématiquement l'objet d'un reportage dans la revue de monsieur Truc au moment de sa sortie? Les kits de Monsieur Bidulle sont-ils si incontournables que cela? Encore, on pourrait comprendre qu'un reportage portant sur la dernière grosse sortie d'un industriel se glisse  dans les pages du vilain canard  au même moment que la promotion publicitaire réalisée par ce même industriel ... Mais là, non seulement le vilain canard est le seul a en parler mais en plus monsieur Bidulle fait systématiquement une double page de pub dans la revue ... La ficelle est un peu grosse!
La présence simultanée du reportage sur cette référence précise et des pages de publicité n’est pas un hasard ! Le reportage vise à promouvoir le produit et non pas à fournir une information d’ordre journalistique. Et cela, c’est interdit ! Et ils le savent!

 
En effet, la loi portant réforme du régime juridique de la presse (Loi n°86-897 du 1 août 1986, version consolidée au 13 juillet 2001) précise les points suivants :
 
-        
dans son article 10 : « Tout article de publicité à présentation rédactionnelle doit être précédé de la mention "publicité" ou "communiqué". » ;
-        
toujours dans son article 10 : « Il est interdit à toute entreprise éditrice ou à l'un de ses collaborateurs de recevoir ou de se faire promettre une somme d'argent, ou tout autre avantage, aux fins de travestir en information de la publicité financière. » ;
-        
dans son article 12 alinéa 4 : « Seront punis d'une peine d'un an de prison et de 30000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement ceux qui, en leur nom personnel ou comme représentant d'une personne morale, auront: promis ou versé, accepté de recevoir ou reçu une somme d'argent ou un avantage en violation des dispositions de l'alinéa premier de l'article 10 » ;
-        
dans son article 14 : « Seront punis de 6000 euros d'amende : « Les directeurs de publication qui auront enfreint les dispositions du second alinéa de l'article 10 ci-dessus. » (c'est-à-dire l’obligation selon laquelle : « Tout article de publicité à présentation rédactionnelle doit être précédé de la mention "publicité" ou "communiqué". ») ;
-        
Dans son article 16 : « En cas de condamnation pour l'une des infractions définies dans la présente loi, le tribunal pourra ordonner que sa décision soit, aux frais du condamné, insérée intégralement ou par extraits dans les publications de presse qu'il désigne et affichée dans les conditions prévues à l'article 131-35 du code pénal. » .
 
Et oui … voici un texte simple, une loi dite d’application immédiate, à laquelle certains feraient bien de prêter un peu plus d’attention … car j’en ai plus que marre de voir ce genre de chose, j’en ai plus que marre de voir ces arrangements entre revendeurs et équipes rédactionnelles du style :
« Allo oui, salut Truc ici c’est Bidule comment vas-tu ? Bon voila je prépare une promotion et je voudrai faire la nique à la concurrence. Je te donne le kit et l’enveloppe, tu publies un reportage dessus et je te prends une page de pub? T’as un auteur pour ça ? 
-        
Ouais pas de problème comme d’habitude … salut. (ttuuuuutttt)
-        
Allo Machin ? Ca va ici c’est Truc. Bon je viens d’avoir Bidule au téléphone il voudrait un reportage sur sa prochaine promotion pour niquer la concurrence. Tu peux faire ça ? Je te donne le kit, tu me fais cinq pages et je te paye 60€uros la page ça marche ?
-        
Salut Truc ben ouais comme d’habitude, je suppose qu’il faut en dire du bien ? (rires)
-        
Ben ouais Machin … tu sais bien que c’est de la merde mais bon faudra en dire du bien comme d’hab. »
 
Voila le système... Il est simple et fonctionne très bien. Au bilan :
-        
Machin, l’auteur de l’article, prend 5x60= 300 €uros plus une maquette …
-        
Truc, l’éditeur, ramasse un article, un peu de liquide, et une commande de page publicitaire.
-        
Bidule, le commanditaire, arrose directement Truc soit par le don de kits gratuits, soit par le versement d’une enveloppe, soit par la commande de pages de publicité (soit le tout …) et vend très chers sa merde aux pauvres maquettistes non avertis qui, après avoir lu la dernière revue de Truc avec le reportage fait par Machin qui parle comme par hasard des produits repris dans la dernière promotion de Bidule, se font plumer.
 
Voila un monde parfait, qui tourne ainsi depuis des années et qui explique pour partie les prix des productions de Monsieur Bidule.

Et bien moi je dis que cela n’a que trop duré. J'ai donc pris les dispositions nécessaires.

 
On aura donc au bilan :
 
-        
Machin, l’auteur de l’article, qui prendra 30000 €uros de prune et/ou 1an à Zonzon ville ;
-        
Bidule, le revendeur commanditaire, qui prendra également 30000 €uros de prune et/ou 1an à Zonzon ville ;
-        
Machin, l’éditeur, qui prendra 30000 €uros de prune, 1 an à Zonzon ville et un petit supplément de 6000 €uros par page concernée par les dispositions de l’article 10.

C'est interdit, et ils le savent parfaitement! C'est bien pour ça que monsieur Machin, dans son reportage ne parle pas de ce qui lui a été donné (le kit de monsieur Bidule) mais bien de vieilles crottes Tamiya qui ne ressemblent ni de près, ni de loin à ce que l'on peut voir sur les photos! C'est juste histoire de brouiller les pistes et ainsi ne pas tomber sous le coup de la loi en parlant directement des casiers à obus de monsieur Bidule... mais les photos sont là! Et en voulant ainsi se "cacher", ils ne font que s'enfoncer ... car là, il y a manoeuvre visant à tromper les lecteurs et les consommateurs que vous êtes ... c'est encore bien plus grave que les obligations faites par la loi 86-887 car là, aucune circonstance atténuante ne pourra être retenue!

Et bien maintenant je vais faire mon devoir de citoyen. A bon entendeur … salut …
 
Et le jour se fit de nouveau dans le royaume enchanté du monde maquettiste…



Retour à la sous-rubrique :
  • Année 2006

  •  Autres publications de la sous-rubrique :

    Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.