Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Novembre 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.162.139.105


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2072

Actuellement :
Visiteur(s) : 2
Membre(s) : 0
Total :2

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 074 438
  • Nb. de Membres : 2 072
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 00:33
Ce mois ci :
connecté(s) le 16 à 21:53
Cette année :
connecté(s) le 13/3 à 00:10
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Aérographe - Partie 2 - Utilisation et accessoires

(1623 mots dans ce texte )  -   lu : 49805 Fois     Page Spéciale pour impression

Aérographe - Partie 2 - Utilisation et Accessoires



Aérographe "Evolution" avec une aiguille et buse de 0.15 et un godet grande capacité en accessoires.


Il est de nombreux utilisateurs d’aérographe qui rencontrent des problèmes avec leur outil. Comme cela a été expliqué dans le reportage Aérographe : Présentation et entretien, cet appareil est délicat.

Les lignes qui suivent ont pour but de vous aider à en tirer le meilleur parti. Cependant, il est de nombreux facteurs qui peuvent influencer le fonctionnement de votre matériel en voici une liste non exhaustive:


- Conditions atmosphériques: Ces deux facteurs sont très importants. Un temps sec favorise la création d’un spray propre et homogène. Inversement, un fort taux d’humidité dans l’air va créer de la condensation soit dans le tuyau d’arrivée d’air, soit dans l’aérographe soit directement à la sortie de la peinture. Vous aurez donc l’apparition de gouttelettes hétérogènes rendant votre travail moins propre. Une forte chaleur favorisera le séchage anticipé de votre peinture par l’évaporation prématurée du diluant. Vous aurez donc la formation de petits pâtés pouvant entraîner un bouchage intempestif de la buse ou la projection de petits grains de peinture solidifiée sur votre support. L’idéal est donc de travailler par temps sec et frais dans un lieu sans courant d’air.

 
- Qualité de peinture: La qualité de peinture est fondamentale. Préférez toujours des peintures prévues pour aérographe à de la peinture classique pour pinceaux. Ceci étant dit, ce n’est pas forcément un gage de réussite. En effet, la production industrielle des peintures pour maquettes génère parfois des pots hétérogènes. Ainsi, il arrive de trouver des peintures trop peu couvrantes ou, inversement, trop épaisses. Certaines teintes passent très bien chez certaines marques et très mal chez d’autres. Prenons le cas du jaune Prince August Air qui est quasiment impropre à une utilisation en aérographe. Inversement, le rouge de la même marque passe très bien … Il faudra donc faire des tests, et souvent procéder à une dilution ponctuelle en ajoutant goutte après goutte la quantité de diluant nécessaire pour obtenir le mélange idéal. Ici, point de règle. Il faut ESSAYER !

 
- Qualité de l’air comprimé: C’est un facteur important, trop souvent négligé. Vous avez plusieurs solutions pour obtenir de l’air comprimé :

- Les bombes : elles sont très chères et donne un débit variable peu fiable. En revanche, la qualité de l’air y est généralement excellente car dénué de toute trace d’humidité.

- Les compresseurs : Ils peuvent être bricolés à partir d’un compresseur de réfrigérateur, avec ou sans réserve d’air, à bain d’huile ou à membrane.

Mon conseil est de ne pas hésiter à investir dans un très bon modèle. Un bon compresseur bien entretenu durera des années et sera très vite amortis.

Les compresseurs à membrane. Il ne nécessite pas d’entretien mais délivrent un air de pression anarchique. De plus, ils ne contiennent pas de réservoirs et sont très bruyant. Ils tournent en permanence, chauffent, font apparaître de l’humidité et sont insupportables au bout de quelques dizaines de minutes d’utilisation tant leur bruit est pénible. Ils sont moins chers à l’achat que les compresseurs à bain d’huile et à réserve mais je vous les déconseille vivement !

Les compresseurs à bain d’huile sont généralement équipés d’une cuve. Ils fonctionnent de la même manière que les compresseurs de réfrigérateurs. Ils ont un volume sonore très réduit surtout s’ils sont montés sur bloc en caoutchouc. Il s’arrêtent automatiquement dés que la cuve est pleine et se remettent en route dés que la pression baisse. Ils fournissent un air de bonne qualité avec peu d’humidité et une pression relativement constante. En revanche, ils demandent une surveillance et un entretien régulier soit la purge du réservoir dans lequel de l’eau peut se former, et la vérification périodique du niveau d’huile des pistons.
 
Compresseur avec réservoie et robinet manodétendeur   
Compresseur à bain d'huile, silencieux disposant d'une réserve de 2 litres, d'un robinet manodétendeur et d'un contacteur automatique pour faire le plein de la cuve.


 
Entretien indispensable: vérifier le niveau d'huile (photo de gauche) et purger la cuve de l'eau qui s'y dépose par condensation (photo de droite)

 

 
- Le robinet manodétendeur: c’est un outil indispensable. Il est souvent livré avec les compresseurs à bain d’huile et possède dans sa partie basse un filtre contre l’humidité qu’il faudra purger.

Il permet de réguler l’air en provenance du compresseur. Vous êtes ainsi assuré de disposer d’une pression constante que vous pourrez faire varier selon vos besoins. Son filtre supprime les poussières et l’humidité résiduelle. Il doit être monté le plus près possible de votre aérographe.

Une petite astuce consiste à visser ou dévisser le chapeau de buse. En dévissant ce dernier, vous réduisez la pression d’air de manière très fine au niveau de la buse. C’est une petite astuce très utile pour réaliser des camouflages fins.

  
Robinet manodétendeur avec indicateur de pression et filtre à air (partie basse en platique transparent)


Utilisation de l’aérographe
:

Une règle d’or est à appliquer. Plus vous travaillez près du support, plus vous devez réduire l’arrivée d’air et de peinture. Plus vous travaillez loin, plus vous devez augmenter les deux débits.

 
Nous avons vu que l’aérographe à double effet permet à la fois de moduler l’arrivée d’air et l’arrivée de peinture. Cependant, il est indispensable de tenir compte de la distance au support. Ainsi plus vous serez  éloigné du support, plus la projection sera vaporeuse. Inversement, plus vous serez près, plus la projection sera précise. Mais attention, il faudra veiller à réduire la pression et le débit de peinture sous peine de voir se former des coulures. Vous pourrez travailler avec des distances allant de 5 mm à des distances de 70 mm avec une buse de 0.3.

 
La pression de votre compresseur doit être adaptée à votre buse. Globalement, on retient les valeurs suivantes, mais chaque fabriquant peut préconiser des valeurs spécifiques à son matériel.

Buse de 0.2 pression de 1 à 1.5 kgs

Buse de 0.3 pression de 1 à 2 kgs

Buse de 0.4 pression de 1.5 à 2 kgs

Buse de 0.5 pression de 1.5 à 2.5 kgs.

En matière de maquettisme, une buse de 0.3 est suffisante et vous permettra de réaliser la quasi-totalité de vos travaux. Une buse de 0.4 peut être utile pour les grandes surfaces (avion au 1/32 ème par exemple). Une buse de 0.2 vous donnera un travail d’une finesse extrême. Cependant, les peintures pour maquettistes ne sont pas très adaptées à ce genre de matériel notamment en raison de leurs pigments. Vous aurez donc beaucoup de problème de dépôt et de bouchage intempestifs.

 
 
Les problèmes:

Ils peuvent être nombreux et d’origines diverses. Les causes des disfonctionnements peuvent être différentes et pourtant produire un résultat comparable. En général, ils sont dû à une mauvaise utilisation soit :

- Pression trop forte / aérographe trop près du support / peinture trop diluée => coulures.

- Pression trop faible, chapeau de buse et buse encrassée, peinture trop épaisse => crachis.

- Aiguille tordue, buse défoncée, aiguille encrassée => travail inégal alternant crachis et coulures

- Levier de pression relâché alors que l’aiguille n’avait pas été ramenée vers l’avant.=> projection indésirable lors du redémarrage de l’aérographe.

 
J’espère que ce petit reportage vous aura convaincu de l’utilité de l’aérographe. Mais encore une fois, l’aéro n’est pas tout. Il faudra savoir utiliser d’autres méthodes et techniques pour parvenir à d’excellents résultats ; le tout étant encore une fois une question de patience et de pratique.

Support:

  
Support pour aérographe avec systéme de dépose en sûreté (photo du milieu) ou rapide (photo de droite).


Le support n'est pas indispensable, cependant il vous aidera lors de votre travail en permettant de déposer l'aérographe de manière sûre et avec un godet à l'horizontale évitant ainsi tout renversement intempestif de la peinture.
Il en existe de différents modèles, je vous conseille cependant de prendre un support de qualité, articulé qui vous permettra de disposer de votre aérographe comme bon vous semble.

Voila, j'espère que ces deux reportages consacrés à l'aérographe vous auront été utiles. L'achat de l'aérographe est un moment important de la "vie" du maquettiste. Cependant il ne faut pas oublier les investissements annexes tout aussi importants au premier rang desquels se trouve le compresseur.





Retour à la sous-rubrique :
  • Trucs et astuces pour le maquettisme militaire et historique.

  •  Autres publications de la sous-rubrique :
  • Aérographe - Partie 1 - Présentation et nettoyage
  • Massicot / Tranche
  • Armatures de sièges automobiles.
  • Le plastique étiré.
  • Episcopes pour chars et engins blindés (auteur: Seb)
  • Grilles moteurs et paniers de tourelle pour véhicules blindés (auteur: Seb)
  • DRYBRUSH / Brossage à sec sur maquettes de chars.
  • LAVIS / Jus sur maquettes de chars.
  • Câbles miniatures pour engins blindés (auteur Seb).
  • Chenilles souples en vinyle pour maquettes de chars.
  • Confectionner un arbre miniature au 1/35ème.
  • La peinture des armes miniatures au 1/35ème.
  • Un diorama de A à Z!
  • Zimmerit sur maquettes de chars
  • Fontine: patine pour maquettes militaires.
  • Technique de micropeinture pour maquettes
  • Masques et caches pour peinture à l' aérographe.
  • Le moulage des figurines miniatures.
  • Sacs de sable miniatures.
  • La peinture des visages des figurines au 1/35
  • Comment retirer la peinture d'une maquette?
  • Camouflage hivernal / technique du sel par F. Edet
  • Le haubanage des vieux “coucous” par Mermoz
  • De la lumière dans vos kits (partie 1/2) par Jor9e
  • Les revêtements antidérapants.
  • La peinture des camouflages modernes (français)
  • Imitation rouille sur vos maquettes (par Jor9)
  • La reproduction du feuillage (Texte et photos de Seb)
  • La représentation de la boue sur les véhicules miniature.
  • Réalisation du fil de fer barbelé au 1/35ème.
  • Représentation des buissons et de la végétation miniature.
  • La représentation des soudures sur vos maquettes miniatures
  • La peinture des figurines (par GrognardGrognon)
  • Comment peindre des maquettes au pochoir sans aérographe?
  • La peinture des uniformes allemands de la seconde guerre mondiale: le modèle "petits pois"
  • Reproduction des sangles et courroies en miniature.
  • La réalisation des portes et volets en bois balsa pour bâtiments et miniatures (auteur Seb)
  • La réalisation des portes et volets en matière plastique pour bâtiments miniatures (auteur Seb)
  • La reproduction de reliefs antidérapants à l'aide de papier aluminium.
  • Les différentes peintures utilisables pour les maquettes.
  • Réalisation d'un brancard miniature au 1/35 ème.
  • Etabli portatif pour maquettiste (auteur jeff1494).
  • LA REALISATION DE LA ZIMMERIT SUR LES MAQUETTES DE CHARS (auteur F.Edet)
  • La réalisation d'une palette Europe miniature au 1/35 (auteur Adrien33)
  • Comment réaliser vos propres décalcomanies?(auteur: Ludtz)
  • Zimmerit pour débutant (auteur: Pumo Calogero Fabrice)
  • Réaliser l'effet de rouille sur les pots d'échappements de vos maquettes (auteur Seb)
  • Tutorial de peinture : Techniques de vieillissement (auteur: Sturmtruppen57)
  • Comment coller des chenilles de maquettes de char en vinyl souple? (auteur: Kittank)
  • Tôles ondulées au 1/72 ème (auteur Assaultgun).

  • Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.