Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Novembre 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.162.139.105


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2072

Actuellement :
Visiteur(s) : 2
Membre(s) : 0
Total :2

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 074 464
  • Nb. de Membres : 2 072
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 00:33
Ce mois ci :
connecté(s) le 16 à 21:53
Cette année :
connecté(s) le 13/3 à 00:10
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Décembre 2005

(1350 mots dans ce texte )  -   lu : 3992 Fois     Page Spéciale pour impression

Le petit monde des concours ...et du modélisme

Pour ce nouvel édito de décembre, j'ai décidé, une fois n'est pas coutume, de laisser la parole à un de nos derniers inscrits. Celles et ceux qui fréquentent le forum ont très certainement vu et lu les messages de Gribeauval. Il m'a expédié une série de courriels dont l'un avait pour sujet les éditos de MK. Je vous livre, partiellement emputé, son message tout en essayant de ne pas en altérer le sens. La parole est à Gribeauval:

"J'ai achevé la lecture de vos éditos de l'année 2005.
Je crains de me répéter en vous disant que cette lecture, pour moi, c'est comme boire du petit lait. (...)
Vous n'aimez pas les concours et vous n'y participez pas, moi non plus. Je l'ai fait dans le passé (tout le monde fait des erreurs),
mais sans illusion (la meilleure façon de ne pas avoir de regrets) et on ne peut pas dire que jai encombré les palmarès (je
n'ai donc pas raflé les lauriers des autres).
J'ai moi aussi une opinion bien tranchée et désormais définitive sur un grand nombre de jurys de concours
où la valeur et le mérite intrinsèques ne sont pas forcément reconnus et honorés, où le copinage le dispute à la complaisance
et dont les décisions, un peu trop systématiquement orientées, ont perdu, à mes yeux, toute validité probante et tout crédit.

Comme moi, vous faites table rase des considérations de niveau. Ah !  Le niveau ! La belle affaire que voilà ! A l'aune de ce concept
éminemment subjectif, que d'injustices n'a-t-on pas commis, que de talents n'a-t-on pas ignoré, que de valeurs n'a-t-on pas bafoué,
que d'efforts n'a-t-on pas méprisé, que de sincérité n'a-t-on pas ridiculisé ! Oui, j'ai bien dit "subjectif". Or, la subjectivité
n'a jamais engendré l'impartialité dont le respect rigoureux et la froide inflexibilité sont les seuls garants de l'équité.
Il y a 20 ans, j'organisais des concours internationaux dans le domaine de la figurine historique. Bien que les esprits, compte tenu de la relative nouveauté du phénomène en France à l'époque, n'aient pas encore été pervertis par le système, n'aient pas encore
connu la dérive actuelle, déjà, la composition d'un jury n'était pas chose facile, d'autant plus que la réciprocité des échanges
commandait qu'il fût international (Es-qualité de Président d' Association, j'ai été moi-même nommé juge étranger à six reprises
au Royaume Uni, mais ce n'était pas seulement à titre protocolaire). Malgré tout, j'ai pu éviter les écueils que vous dénoncez
et j'ai eu la chance de signer des palmarès qui ne souffrirent d'aucune contestation. Mais c'était il y a 20 ans !
Pourquoi ai-je parlé de figurines historiques ? Tout simplement parce que l'évolution de ce domaine suit une courbe descendante
en tous points parallèle et étonnamment symétrique à celle de la maquette et,  je dirai même plus, parfaitement synchrone.
Pourquoi ? Parce que, comme pour la maquette, les prix flambent et que, pour les jeunes, cela devient inabordable.
Je n'entre pas dans les détails mais je n'ai pas peur d'être démenti. La seule différence réside dans le fait que, pour la figurine,
la bataille se circonscrit au champ européen. L'Asie n'a pas encore produit de figurines par elle-même (en tout état de
cause, je n'en connais pas d'exemples). Toute la différence se fait dans la qualité de la gravure et de la fonderie.
Culturellement, les meilleurs graveurs sont incontestablement européens: britanniques au début, maintenant français,
italiens et espagnols (quelques russes s'y sont attelés, avec des résultats très inégaux). Il y a parmi eux ce que l'on appelle des artistes. 
Je ne glose pas sur l'incapacité asiatique apparente de graver et de fondre des figurines mais il manque à ce continent l'Histoire, la documentation, l'environnement patrimonial, en un mot la Culture qui font tout notre savoir-faire. Officiellement, on n'a pas encore constaté de surmoulages (sauf pour de très grandes séries vendues dans les kiosques de presse mais ce sont des phénomènes isolés).
Mais la tentation est grande... Combien de temps encore cela tiendra-t-il ? Le drame, c'est que le surmoulage n'a jamais donné
de belles figurines! Jamais !
Alors, comme pour le problème de la maquette, les jeunes préfèrent acheter des jeux video qui, à peine déballés, sont branchés, adaptés ou paramétrés en quelques minutes, et hop !
Dans ces conditions, le déséquilibre est trop flagrant. C'est injouable !
Vos éditoriaux sont un plaidoyer inlassable pour une politique de prix raisonnables. Comment ne pas souscrire à cette préoccupation constante, à cette idée, qui seule permettra de conserver le choix d'achat en France, chez nous, ce qui est la meilleure garantie de
perennité pour les petits revendeurs.
Politique malthusienne ? Vous écrivez que des détaillants à courte vue favorisent une mince clientèle de quadras peu regardants sur les prix, du moment que leur pouvoir d'achat leur permet la satisfaction de leur passion sur le champ. Ce qui, parallèlement, les amène
à considérer les jeunes, impécunieux bien sûr, comme quantité négligeable. Cette "courte vue" m'amène cette réflexion qui peut faire sourire: demain (ce n'est pas dans bien longtemps), ces quadras, même ajoutant verres sur verres devant leurs yeux, n' y verront que de moins en moins et si, en plus, leurs mains sont secouées par la blo-blotte, alors là, ce sera le bouquet. Croient-ils que cette clientèle, choyée un temps mais devenue cacochyme, leur restera fidèle ?  Où sera la relève si les ados, les jeunes, rebutés par les avis  péremptoires des soi-disant connaisseurs, déçus par les jurys de concours (on ne reviendra pas là-dessus), refoulés par les conditions commerciales et les pratiques des marchands, manquent à l'appel ?
Je ne savais que vous aviez été victime d'une tentaive de destruction venant de l'extérieur. Concurrents jaloux de votre succès ?
Sites de maquettisme prétentieux et qui, morveux, se sentent mouchés par vos éditos à l'acide ? Déjà, cela prouve la justesse de vos vues, le bon sens de vos prises de position et la précision de votre tir puisque les cibles atteintes semblent réagir. Je vais finir par croire 
que vos idées dérangent et cela me plaît. Vive le politiquement incorrect de MK !
 (...) Je n'ai pas vu de réactions. Mais si cela doit faire tiquer tous ceux qui ne vous veulent pas de bien, tous ceux qui vous cherchent des poux et les "rigolos" - je me modère, je m'autocensure - qui ont tenté de bousiller votre site par des manoeuvres que personnellement j'ignore
parce que je ne suis ni tordu ni malveillant, alors là, je suis doublement, triplement heureux ! Et je n'hésite pas à dire:"Continuez,
plus que jamais !".
Je signe Gribeauval mais, maintenant sur MK, tout le monde peut me connaître."

Pourquoi avoir reproduit ici, dans cet édito, les commentaires de Gribeauval? Autosatisfaction prétendront certains, mythomanie répondront d'autres ... laissons-les dire ... Si je l'ai fait c'est dans le but de démontrer que les problèmes sont les mêmes que ce soit dans le domaine de la maquette, de la figurine ou du train miniature. Les constats sont inquiétants, les causes clairement identifiées. Mais qui est Gribeauval? Je n'ai pas le plaisir de le connaitre à titre personnel, cependant son nom ne sera certainement pas inconnu aux figurinistes. Il s'agit de M. Armand FRASCURATTI participant actif pendant de nombreuses années au "10e escadron des chasseurs à cheval de la Garde Impériale" groupe de reconstitution historique et co-auteur de "La Figurine témoin de l'histoire". Avec près de trente années d'expérience dans le domaine de la figurine, ses connaissances et son recul nous apportent un témoignage nouveau qu'il sera difficile de mettre en cause. A chacun maintenant de voir midi à sa porte et d'en tirer les conclusions qui s'imposent ...



Retour à la sous-rubrique :
  • Année 2005

  •  Autres publications de la sous-rubrique :

    Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.