Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Novembre 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.162.139.105


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2072

Actuellement :
Visiteur(s) : 2
Membre(s) : 0
Total :2

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 074 442
  • Nb. de Membres : 2 072
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 00:33
Ce mois ci :
connecté(s) le 16 à 21:53
Cette année :
connecté(s) le 13/3 à 00:10
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Le moulage des figurines miniatures.

(2665 mots dans ce texte )  -   lu : 57280 Fois     Page Spéciale pour impression

Le moulage


Quelques exemple de moules avec leurs masters. Tout en bas, respectivement : le moule, le master, une copie en résine, et une tentative de copie en alliage " bas point de fusion maison "


Ca y est ! Vous avez donné le dernier coup de cure-dents à votre master, il est enfin terminé… et 16 heures de travail ont passé…

A ce moment là, vous mourrez d’envie de le faire partager à vos amis du club, à " diffuser votre œuvre ", ou bien, tout simplement, vous voulez en tirer plusieurs copies pour les peindre différemment, ou modifier les poses, la résine étant bien plus facile à couper que le milliput " armé " (si vous avez fait une figurine).

La solution porte un nom : le moulage…

Beaucoup d’entre nous sont rebutés par cette solution. Cet article à pour but d’essayer de démystifier une technique qui n’est pas aussi compliquée qu’elle en a l’air.

Dans un premier temps, nous verrons les différents produits utilisables, ainsi que les accessoires nécessaires à la réalisation et à l’utilisation de moules (non, les bivalves ne seront pas étudiés dans cet article…).

Ensuite dans une deuxième partie, il sera question de la réalisation de moules " monoblocs ",

qui sera succédée par un dernier chapitre : la réalisation de moules en deux parties.


 
Les consommables et autres accessoires



Avant toute chose, il faut préciser que les produits utilisés on un prix non négligeable, en particulier le RTV (caoutchouc de silicone utilisé pour la fabrication du moule), quel que soit votre fournisseur. Il est donc impératif de bien respecter les dosages prescrits sur les emballages pour ne pas gaspiller les produits (je sais de quoi je parle…).

Les produits utilisés dans cet article ont été acquis auprès de la firme

" Pascal Rosier Moulage " - Cette pub vous est offerte par Yippiekae ;-) – produisant des résines et des RTV de grande qualité, mais surtout des " kits de moulage " contenant tout le nécessaire pour réaliser vos moules, et ce, pour environ 50€ (voir " liens utiles " à la fin de l’article), mais il est également possible de ce procurer des produits similaires auprès de magasins de fournitures pour artistes (rougier&plé etc…)


Le RTV

C’est avec cet élastomère que nous ferons le moule. C’est l’un des " ingrédient " les plus coûteux.

Par exemple, du RTV " HR " (haute résistance)" vous coûtera près de 40€ les 800g (+ 40g de catalyseur). Le catalyseur est utilisé pour faire durcir le RTV. Les proportions sont indiquées par le fabriquant (il vaut d’ailleurs mieux en mettre trop que pas assez…).

Sans lui, le RTV ne durcira pas.

Les RTV " HR "n plus chers, résistent à des températures plus élevées, permettant la coulée d’alliages " bas point de fusion ".

Notez qu’il est possible d’utiliser des catalyseurs dits " rapides " permettant d’avoir un moule prêt à l’emploi en 90 minutes au lieu de 6H pour le produit standard.


La résine

Il s’agit de résines polyuréthanes bi-composants (résine et durcisseur). Là encore, le prix est assez élevé : il vous en coûtera un peu plus de 20€ pour 500g (toujours chez Pascal Rosier).

Les proportions de mélange sont généralement de 50/50 entre la résine et le durcisseur, mais cela peut varier selon les marques.


Les alliages " bas point de fusion"

Ce sont des alliages généralement composés de plomb, d’antimoine et d’étain, fondant en dessous de 140°C. On en trouvera chez les fournisseurs cités précédemment, pour des prix variants en fonction de la température de fusion et de la qualité (compter 15 € les 350g).

N’en ayant pas sous la main, je ne peux pas vous en dire d’avantage.

d) La cire de démoulage

Utile pour la réalisation de moules en deux parties, et paraît-il pour la protection des moules.

Elle s’applique à l’aide d’un pinceau. Relativement bon marché ( environ 6€ les 100ml).

Mais pourra être remplacée selon les usages, comme nous le verrons plus loin.


Le talc

Simplement cité pour mémoire, car nous ne l’utiliserons pas dans cet article.

Il servira à protéger le moule lors de coulées d’alliages " bas point de fusion "f) récipients et agitateurs

Prévoir des récipients et des agitateurs jetables. J’utilise à peu près n’importe quoi : emballages plastiques divers – dernièrement emballage de cartouches d’encre ou fond de bouteille de coca et œufs kinder (sans le jouet) pour la résine…- et pour les agitateurs, une petite tige plastique pour le RTV et une allumette pour la résine.


Pâte à modeler

Indispensable pour réaliser les moules. L’idéal étant la pâte à modeler dite " industrielle " ou la plastiline.

N’importe quoi…

Pour réaliser les coffrages : balsa, bois divers, papier fort, carte téléphonique… Ou votre carte bleue si ça vous chante- à découper si vous n’en avez qu’une…

(mais dans ce cas je décline toute responsabilité… ;-)



Voilà. Lorsque que vous aurez réuni tout le matériel et les " ingrédients " nous pourrons attaquer les " choses sérieuses " : la réalisation d’un moule " monobloc…


Liens utiles :



 


Réalisation et utilisation d’un moule monobloc



Suite, mais pas fin, de notre série consacrée au moulage…

A quoi sert un moule monobloc ?

Il permet de copier des pièces " simples ", c’est à dire, avec un relief peu prononcé. En bref, toutes les pièces qui peuvent être extraites par un seul trou, grâce à la relative élasticité du RTV, comme par exemple, une tête ou un buste droit.

Les pièces plus complexes nécessiteront un moule en plusieurs parties, sujet que nous aborderons dans le troisième volet de notre " série de l’été "…

Voyons, étape par étape, comment réaliser un moule de ce type :



Le master est positionné sur un " socle " de pâte à modeler.


Etape 1 : Le master est mis en place sur de la pâte à modeler, comme sur le schéma, légèrement surélevé (futur trou pour la coulée de la résine)

Etape 2 : (facultative) Le master est enduit de démoulant.


L’ensemble est coffré

Etape 3 : Un coffrage (traits noirs) est mis en place. Il faut veiller à son bon ajustement, sous peine de voir le RTV se répandre sur le plan de travail (souvenirs, souvenirs…)

Si nécessaire, placez des " cheminées " aux extrémités du master (pieds, pour une figurine, par ex) à l’aide de plastique étiré ou de " boudins " de pâte à modeler, qui remontent vers le haut du coffrage, afin que l’air contenu dans le moule puisse s’échapper lors de la coulée de la résine (nous en reparlerons d’ailleurs dans la partie trois).


Le RTV est coulé à l’intérieur du coffrage.

Etape 4 : le RTV est mélangé intimement avec le catalyseur, suivant les proportions données par le fabricant.

Etape 5 : Le RTV peut être coulé par le haut du coffrage, d’assez haut, afin que les bulles d’air qu’il contient éclatent. Rappelons que notre " ennemi " est l’air. Autre truc pour lutter contre les bulles qu’il risque de former dans votre moule : ne coulez pas le RTV directement sur le master mais à côté, de façon à ce que l’air ait le temps de s’échapper. Essayez quand même de rester à l’intérieur du coffrage…

Etape 6 : tapotez le moule sur le plan de travail, toujours afin que les bulles d’air remontent. Si l’ensemble refuse de se décoller de la table, surtout ne forcez pas (j’ai loupé un moule de cette façon, hier même…) tapotez sur la table, à côté du –futur- moule.

Etape 7 : Allez vous coucher, vous avez bien travaillé. Maintenant, c‘est au catalyseur de bosser …

Etape 8 : Nous sommes le lendemain ! Vérifiez que le moule est bien dur (pas grave s’il colle un petit peu) sinon, eh bien eheh…vous êtes mal…il fallait mettre plus de catalyseur…vous le saurez pour la prochaine fois… ;-)

Si le moule est bien dur, décoffrez.

Etape 9 : Pour sortir le master, deux solutions : soit vous y arrivez en triturant un peu le moule...

Soit vous n’y arrivez pas. Faites alors deux petites fentes le long de chaque côté du futur trou de coulée, à la X-Acto, jusqu’à ce que vous puissiez sortir la pièce. Dans ce cas là, vous aurez presque un moule en deux parties (évitez quand même de couper le moule en deux, vous n’aurez pas les ergots de calage, pour la prochaine coulée de résine).

Etape 10 : Vous avez entre les main un superbe moule monobloc ! Il est temps de le tester…

Préparez donc votre résine après avoir calé votre moule et éventuellement l’avoir enduit de démoulant, et coulez-là…



Le moule est décoffré dès que le RTV a durci, et des entailles sont faites à la X-acto pour sortir le master.


Etape 11 : Votre résine a durci, il est temps de démouler. Vérifiez sur votre " épreuve " si des bulles d’air ont formé de petites boules de résine sur la copie. Si c’est le cas, eh bien…enlevez-les…

Vous pourrez tirer un très grand nombre de copies grâce à ce moule.

Rappelons également que la copie de pièces du commerce dans le but de les diffuser est interdite.


Les moules en deux parties


Pourquoi faire un moule en deux partie plutôt qu’un moule " monobloc " ?

Tout simplement parce que la pièce à mouler est plus complexe et que, par conséquent, il est impossible de l’extraire du RTV par un seul endroit. Il est donc nécessaire de faire un moule dont chaque partie pourra aisément se déboîter et se remboîter dans l’autre.

La difficulté dans ce type de réalisation, réside principalement dans la recherche du plan de séparation entre les deux pièces du RTV, cette ligne de séparation, qui apparaîtra en léger relief sur la copie, et qu’il faudra éliminer d’un léger coup de cutter, comme sur n’importe qu’elle pièce du commerce, mais aussi prévoir et positionner les carottes de coulée (l’endroit ou les endroits où vous devrez par la suite, couler la résine) ainsi que peut-être les " cheminées ", sorte de petits canaux à l’intérieur du moule favorisant l’évacuation de l’air lors de la coulée, et éliminant ainsi bien des bulles d’air.



Le master est mis en place sur le " lit " de plastiline après avoir trouvé sa position idéale.

Commençons dont par chercher la ligne de jonction, en enfonçant la pièce dans un " lit " de plastiline assez épais jusqu’à environ la moitié. Il faut ensuite, pousser et étirer la plastiline ou la pâte à modeler, de façon à ce qu’il n’y ait aucun vide entre la pièce et la plastiline : imaginez toujours le futur moule, pensez qu’à la place de l’air, il y aura bientôt le RTV, songez au démoulage, toujours !

Ainsi, si votre master est une figurine, dont les jambes sont fléchies, , les genoux doivent arriver bien plus haut que buste, et il doit y avoir un jour entre l’intérieur des genoux et le lit de plastiline. Comblez donc ce vide en ajoutant ou en poussant la pâte à proximité. Placez éventuellement des " cheminées " en " boudins " de plastiline qui vous ne retirerez qu’après avoir coulé la deuxième partie du moule. Ces cheminées seront destinées à évacuer l’air emprisonné dans certains replis du moule, car ne pouvant s’échapper par le trou de coulée. Par exemple, si votre master est une figurine il sera peut-être nécessaire de faire partir cette cheminée du bout des pieds, et de la faire remonter jusqu’au sommet du moule en contournant la figurine.



Au moment des photos, le moule était terminé, j’ai donc fait une  " reconstitution ".

Lorsque la pièce est bien en place dans le moule, vous pouvez coffrer tout autour.

Maintenant, et c’est très important, avec un objet arrondi, par exemple le bout du manche d’un pinceau (pas celui avec les poils), faites quelques petits trous dans la plastiline (pas trop profonds quand même, juste quelques millimètres) placés, après exemple, près des quatre coins du coffrage (si votre coffrage est rectangulaire). Ces trous serviront au centrage des deux parties du moule.

Il ne vous reste plus qu’à couler le RTV.



Le master est coffré avec du carton. En rouge, les " cheminées ", qui évacueront l’air fait prisonnier aux extrémités. Le cône au centre désigne l’emplacement du trou de coulée. Les cercles bleu représentent l’emplacement des ergots de centrage.

Une fois le RTV catalysé, levez le coffrage, dégagez le RTV de la plastiline, en prenant soin si vous avez placé des cheminées, de laisser les " boudins " en place, dans le silicone.

Retournez votre demi-moule : les trous que vous aviez fait au pinceau sont maintenant des ergots en RTV !

Il faut préparer le chantier pour la seconde coulée : placez morceau de RTV dans un nouveau coffrage, dont la hauteur fait au moins deux fois l’épaisseur du demi-moule.

Assurez-vous qu’il n’y a aucun jour entre le coffrage et le moule, par lequel le RTV pourrait fuir lors de la coulée.

Maintenant, enduisez toute la surface du moule qui sera bientôt en contact avec le silicone de cire de démoulage, où a défaut, de vaseline.



Lorsque le RTV est sec, il est dégagé de la plastiline (sauf les " boudins " des cheminées et du trou de coulée) et re-coffré après avoir été enduit de vaseline ou de cire de démoulage, pour la prochaine coulée.
lorsque la deuxième partie du moule à durcie, elle est séparée de la première, laissant apparaître le master.


Ceci, afin que les deux parties du moule puissent ne se collent pas l’une à l’autre et puissent se séparer facilement. Enduisez également le master.

Tout est prêt pour la coulée.

Lorsque votre silicone à durci, décoffrez, et séparez les deux parties (il se peut que malgré la cire ou la vaseline, les deux parties soient un peu collées) et enlevez les " boudins " de pâte à modeler, si vous avez placé des cheminées.

Votre moule est prêt à être utilisé.

Assemblez les deux parties en les emboîtant. Si besoin, utilisez un élastique pour solidifier l’ensemble.

Il ne vous reste plus qu’à couler la résine.


Ces articles présentaient des techniques personnelles, qui ont fait leurs preuves. Mais libre à vous de les modifier ou adapter à vos besoins.

J’ai essayé d’être le plus clair et le plus précis possible, mais si, malgré tout il restait des zones d’ombres, n’hésitez pas à me contacter : yippiekae@free.fr

Bons moules !




Retour à la sous-rubrique :
  • Trucs et astuces pour le maquettisme militaire et historique.

  •  Autres publications de la sous-rubrique :
  • Aérographe - Partie 1 - Présentation et nettoyage
  • Massicot / Tranche
  • Armatures de sièges automobiles.
  • Aérographe - Partie 2 - Utilisation et accessoires
  • Le plastique étiré.
  • Episcopes pour chars et engins blindés (auteur: Seb)
  • Grilles moteurs et paniers de tourelle pour véhicules blindés (auteur: Seb)
  • DRYBRUSH / Brossage à sec sur maquettes de chars.
  • LAVIS / Jus sur maquettes de chars.
  • Câbles miniatures pour engins blindés (auteur Seb).
  • Chenilles souples en vinyle pour maquettes de chars.
  • Confectionner un arbre miniature au 1/35ème.
  • La peinture des armes miniatures au 1/35ème.
  • Un diorama de A à Z!
  • Zimmerit sur maquettes de chars
  • Fontine: patine pour maquettes militaires.
  • Technique de micropeinture pour maquettes
  • Masques et caches pour peinture à l' aérographe.
  • Sacs de sable miniatures.
  • La peinture des visages des figurines au 1/35
  • Comment retirer la peinture d'une maquette?
  • Camouflage hivernal / technique du sel par F. Edet
  • Le haubanage des vieux “coucous” par Mermoz
  • De la lumière dans vos kits (partie 1/2) par Jor9e
  • Les revêtements antidérapants.
  • La peinture des camouflages modernes (français)
  • Imitation rouille sur vos maquettes (par Jor9)
  • La reproduction du feuillage (Texte et photos de Seb)
  • La représentation de la boue sur les véhicules miniature.
  • Réalisation du fil de fer barbelé au 1/35ème.
  • Représentation des buissons et de la végétation miniature.
  • La représentation des soudures sur vos maquettes miniatures
  • La peinture des figurines (par GrognardGrognon)
  • Comment peindre des maquettes au pochoir sans aérographe?
  • La peinture des uniformes allemands de la seconde guerre mondiale: le modèle "petits pois"
  • Reproduction des sangles et courroies en miniature.
  • La réalisation des portes et volets en bois balsa pour bâtiments et miniatures (auteur Seb)
  • La réalisation des portes et volets en matière plastique pour bâtiments miniatures (auteur Seb)
  • La reproduction de reliefs antidérapants à l'aide de papier aluminium.
  • Les différentes peintures utilisables pour les maquettes.
  • Réalisation d'un brancard miniature au 1/35 ème.
  • Etabli portatif pour maquettiste (auteur jeff1494).
  • LA REALISATION DE LA ZIMMERIT SUR LES MAQUETTES DE CHARS (auteur F.Edet)
  • La réalisation d'une palette Europe miniature au 1/35 (auteur Adrien33)
  • Comment réaliser vos propres décalcomanies?(auteur: Ludtz)
  • Zimmerit pour débutant (auteur: Pumo Calogero Fabrice)
  • Réaliser l'effet de rouille sur les pots d'échappements de vos maquettes (auteur Seb)
  • Tutorial de peinture : Techniques de vieillissement (auteur: Sturmtruppen57)
  • Comment coller des chenilles de maquettes de char en vinyl souple? (auteur: Kittank)
  • Tôles ondulées au 1/72 ème (auteur Assaultgun).

  • Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.