Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 13 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Novembre 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.80.60.91


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2072

Actuellement :
Visiteur(s) : 13
Membre(s) : 0
Total :13

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 085 955
  • Nb. de Membres : 2 072
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 10:10
Ce mois ci :
connecté(s) le 16 à 21:53
Cette année :
connecté(s) le 13/3 à 00:10
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Septembre 2009

(2770 mots dans ce texte )  -   lu : 3069 Fois     Page Spéciale pour impression



Chaque jour, un pigeon se lève ...


Force est de constater, une fois encore, que les prix de nos maquettes se sont envolés.

Ce n'est pas la première fois que ce problème est évoqué sur MK. On se souvient de la réaction de certains 'maquettistes' quand j'avais commencé à tirer la sonnette d'alarme. Ces derniers tentaient de démontrer que, décidément non, le prix des maquettes n'avait pas augmenté, bien au contraire, d'après la brillante démonstration qui nous avait été donnée de lire, elles échappaient même à l'inflation! Tout cela reposait sur une pseudo démonstration économique qui nous fit bien rire tant elle était niaise. Passons!

Oui, le problème se pose à nouveau et à quel niveau, jugez-en par vous même :

Dragon référence 6332 half-track M3A1 de 50 à 65 €!

Dragon référence 6404 sherman M4A1 DV à plus de 50€!

Dragon référence 6525 Sd.Kfz 7/1 également à 50 €!

Tamiya 35282 B1bis plus de 50€

Tamiya 35284 chenillette renault UE plus de 30€!

Tamiya 35290 Panzer III plus de 40€

Tamiya 35297 Sdkfz 232 (donc une vieille maquette de 1974 aux moules largement amortis rééditée et simplement remise au goût du jour avec une grappe d'accessoires en plus, une grappe corrigeant plutôt mal quelques défauts du kit d'origine, un canon en métal, une planche de photodécoupe microscopique, une nouvelle planche de décalcomanies) ... 40€!

Quant à la traction avant au 1/35 il vous faudra débourser dans les 20€ pour une maquette dont le nombre de pièces est pour le moins réduit et le niveau de détail plus que moyen.

Vous n'êtes pas convaincu? Je vous la refais ... attention au choc!

Dragon référence 6332 half-track M3A1 de 328 à 426 francs !

Dragon référence 6404 sherman M4A1 DV à plus de 328 francs!

Dragon référence 6525 Sd.Kfz 7/1 également à 328 francs!

Tamiya 35282 B1bis plus de 328 francs

Tamiya 35284 chenillette renault UE plus de 197 francs (scandale des scandales quant on connaît la maigreur du kit ... et des figurines!);

Tamiya 35290 Panzer III plus de 262 francs!

Tamiya 35297 Sdkfz 232 ... 262 francs!

Quant à la traction avant au 1/35 il vous faudra débourser dans les 131 francs.

Ca calme non? Et encore, je n'ai pas retenu les prix les plus élevés!

Alors finalement 1euro = 1 franc ... on nous l'aura bien vendu et pas que dans le domaine de la maquette!

Cependant, chez nous, le phénomène semble particulièrement accentué. On va encore nous sortir les habituelles tartes à la crème :




  • La faute au prix du pétrole, aux chinois, aux charges ... on connaît MERCI!

  • les maquettes ont progressé, elles sont plus complètes avec plus de photodécoupe, et autres accessoires. C'est faux! Les maquettes Dragon offraient déjà de la photodécoupe et des pièces en métal il y 5 ans! Quant aux maquettes Tamiya ... il est inutile de dire que la moindre planche de photodécoupe (très réduite souvent), suffit pour faire gonfler le prix de la boîte de manière exponentielle (c'est également le cas pour Italeri avec une photodécoupe très épaisse et difficile à exploiter).

Or, ces planches de photodécoupes sont souvent très incomplètes et n'offrent pas ce qu'une planche de photodécoupe d'une société spécialisée comme Aber, Lion Roar ou Eduard propose.

Bref, tout cela devient insupportable! Alors que font nos revendeurs? Et bien eux aussi, pour l'écrasante majorité, payent le prix des pots cassés par d'autres! Non seulement le nombre de revendeurs s'est effondré (on ne compte plus les fermetures!) mais en plus, ceux qui tiennent la route sont obligés de revoir à la baisse leur marge s' ils ne souhaitent pas appliquer les prix publics 'conseillés'.

Mais qui conseille ces prix publics? Les distributeurs ... pour ne pas dire les distributeurs exclusifs.

En France, nos très chères maquettes passent par un réseau de distributeurs spécialisés, qui ne commercent qu'avec les revendeurs (grossistes, demi-grossistes). Et ces distributeurs sont souvent 'exclusifs'.

Mais qu'est-ce qu'un distributeur 'exclusif'? Un fabriquant (industriel comme Tamiya, Dragon ...) accorde à un revendeur, en fait nos grossistes qui fournissent nos petits commerçants, le droit exclusif de revendre ses produits dans une zone géographique déterminée.

Cela se traduit par la signature d'un contrat international de type synallagmatique, qui contient des clauses définissant la zone d'action du revendeur, les règles de vente, de défense de la marque, de promotion publicitaire, l'interdiction pour le fournisseur de démarcher directement des clients situés dans la zone géographique d'implantation du revendeur ...

On peut comprendre l'intérêt de ce genre de contrat si l'on se place du côté de l'industriel. C'est pour lui une facilité car il ne possède qu'un interlocuteur unique dont il connaît la solidité financière, il peut gérer plus facilement ses approvisionnements, et mieux suivre l'image de ses produits en terme d'affichage commercial notamment.

Pour le distributeur exclusif, c'est évidemment tout bénéfice car il possède un véritable monopole en terme de disponibilité des produits et peut ainsi faire la pluie et le beau temps ...

Les contrats d'exclusivité sont évidemment une entrave à la libre concurrence. Je ne dis pas que tous les distributeurs exclusifs abusent de leur position dominante mais certains n'hésitent pas.

Exemple donné par un petit commerçant.

Ce petit commerçant souhaite renouveler sa gamme de maquettes. Pour cela, il a deux solutions, soit il commande directement au distributeur, soit il demande le passage d'un VRP de ce dernier.

Voici, à titre d'exemple, le genre d'échange téléphonique qui se produit. Je caricature un peu ... mais on m'a affirmé que parfois c'est bien pire ...

Le petit commerçant : Allo. Bonjour. Je souhaiterai passer une commande de maquettes de la marque X. Il me faudrait quatre références n°1, 10 références n°3 et cinq références n°5 (la n°5 étant la dernière nouveauté très attendue par ses clients ...).

Le distributeur exclusif : Oui, bon ... je peux vous obtenir une référence n°1, trois références n°3, et une référence n°5. Par contre, on va également vous mettre huit références n°2 et 15 références n°4.

Le petit commerçant : Mais je ne comprends pas! Je n'en veux pas de vos références n°2 et n°4! C'est de la merde, mes clients le savent. Ils n'en veulent pas, je ne les vendrai jamais!

Le distributeur exclusif : Ecoutez cher monsieur. C'est à prendre ou à laisser. Vous commandez trop peu de références, ce n'est pas intéressant pour nous.

Le petit commerçant : Mais je vous ai demandé 15 références n°4 et huit n°2 et vous refusez de me les fournir!

Le distributeur exclusif : Ecoutez, vous n'êtes pas tout seul. Tout le monde veut ces références. D'ailleurs, un autre revendeur nous a informé que vous ne vendiez pas nos produits au prix public conseillé. Si vous voulez être servi, il faudrait peut-être commencer par ça.

Le petit commerçant : Mais le prix public que vous conseillez est bien trop élevé! Je suis obligé de revoir ma marge à la baisse pour les vendre. Les maquettistes n'en veulent pas à ce prix là. En plus, ils commandent de plus en plus à l'étranger.

Le distributeur exclusif : C'est à vous de voir. Nous défendons la réputation d'une marque de qualité. Un produit de qualité doit être vendu à un prix élevé pour conserver sa notoriété. Nous ne pouvons accepter de voir ces produits vendus en dessous du prix public conseillé. Au fait, j'en profite pour vous dire que le magasin Z situé dans la même ville que vous distribue nos produits au prix conseillé. Vous êtes prié de vous aligner. C'est l'intérêt de tous. D'ailleurs lui vient de recevoir 20 références n°4 et il accepte les références n°2 et n°4 ... à vous de voir. Au revoir Monsieur.

Voilà ... en gros c'est ça, présenté de manière un peu humoristique. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas totalement anti-concurenciel mais ce sont des dispositions limitatives de concurrence et si ce système 'profite à tout le monde', il ne profite évidemment pas au consommateur. D'ailleurs, ce système de revente exclusif est dans le collimateur des instances de Bruxelles. Il suffit pour cela de voir la révolution qui va se dérouler dans le domaine de la distribution automobile échelle 1/1...

En terme de droit, un contrat exclusif n'engage que les parties signataires (l'industriel et le distributeur). Autrement dit, le petit commerçant peut, à tout moment, décider de s'approvisionner ailleurs. Et là, souvent les distributeurs exclusifs montrent les crocs. En fait, il n'ont juridiquement aucune assise légale. Ils ne peuvent agir que par influence en cessant d'approvisionner ce revendeur et en demandant aux autres revendeurs exclusifs d'en faire autant ... cela arrive ... et ça, en revanche, c'est parfaitement illégal puisque c'est un abus de position dominante caractérisé.

Vous comprenez bien que notre petit commerçant, avant de décider de s'approvisionner ailleurs de manière à pouvoir vendre des maquettes à prix raisonnable et ainsi conserver sa clientèle, réfléchit en deux fois ...

Sa seule parade, est de distribuer de l'exotique c'est à dire des marques sans distributeur exclusif et de les faire découvrir à ses clients.

La vraie parade, c'est nous les consommateurs qui la possédons. Réservez vos achats exotiques à vos petits revendeurs. Vous les ferez vivre et vous les conforterez dans leurs choix.

En revanche, cessons d'acheter certaines marques en France. Nous avons la possibilité de nous approvisionner, en tout légalité, ailleurs soit dans l' Union Européenne, soit à l'étranger. Et les coûts de transport additionnés de la TVA (les droits de douanes sont nuls pour ce type de produit en provenance de pays extérieurs à l'UE) rendent malgré tout l'opération intéressante surtout que certaines adresses sont plus que sérieuses ...




Retour à la sous-rubrique :
  • Année 2009

  •  Autres publications de la sous-rubrique :

    Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.