Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 11 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Janvier 2018
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31     

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.83.81.52


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2075

Actuellement :
Visiteur(s) : 11
Membre(s) : 0
Total :11

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 307 898
  • Nb. de Membres : 2 075
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 08:17
Ce mois ci :
connecté(s) le 5 à 05:23
Cette année :
connecté(s) le 5/1 à 05:23
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Les chars Shermans M4A2 du 5ème Régiment de Chasseurs d'Afrique.

(33649 mots dans ce texte )  -   lu : 12491 Fois     Page Spéciale pour impression



 
 LES SHERMANS  DU  5ème  RCA  
Le 5ème RCA est un régiment ayant l’organisation classique de la 1ère DB à savoir quatre escadrons de chars. Le 1er escadron est équipé de chars légers M5A1 alors que les trois autres escadrons sont équipés de Sherman M4A2 fourni à l’armée française en 1943 dans le cadre du lend-lease (loi du prêt-bail).Des M4A1 apparaîtront au fur et à mesure de la campagne en remplacement des M4A2 détruits.


Le but de cette partie du reportage est de préciser les points particuliers qui caractérisaient les Shermans M4A2 du 5ème RCA et, de manière plus particulière, d'essayer de proposer une hypothèse solide pour le char Verdun.

Il nous faudra cependant reprendre l'historique rapide du Sherman M4A2 pour mieux comprendre la dotation du 5éme RCA.

Le Sherman M4A2

De manière liminaire, il est nécessaire de revenir rapidement sur le développement du Sherman M4A2. Les chars Shermans de type M4A2 vont évoluer au fil de la production. Les M4A2 s'apparentent directement à la famille des M4 à coque soudée et anguleuse par opposition aux M4A1 dont la coque est moulée d'un seul tenant et dont les angles sont arrondis.


La différence entre un M4 et un M4A2 réside dans la motorisation et la boîte de vitesse. Les M4, sélectionnés par l'US Army possèdent un moteur en étoile dérivé de l'aviation et fonctionnant avec des carburants hautement inflammables.


Le M4A2 possède, a contrario, deux moteurs diesel en ligne bien moins difficiles à mettre en oeuvre et nettement moins sujets à incendie (A noter que le corps des Marines, institution indépendante de l'US ARMY, utilisera des M4A2). Cela entraîne une modification profonde de la partie arrière de la caisse en supprimant les entrées d'air, en modifiant les trappes de visite ainsi que les échappements et la plaque de blindage arrière.

De plus, les M4A2 vont évoluer avec le temps et les enseignements tirés des combats et ainsi perdre progressivement les éléments caractéristiques des M4 de début de production pour adopter les particularités des M4 de fin de production.

On observera donc une modification de l'angle du blindage du glacis avant qui passe ainsi de 60° à 47°, les trappes du conducteur et de l'aide conducteur qui étaient en saillie (kiosques) sur les caisses à 60° ne le seront plus sur les caisses à 47°.
>>>
>>> Les trappes du conducteur et de l'aide conducteur petites et ovales disposées perpendiculairement par rapport au glacis avant disparaîtront pour être remplacées par des trappes disposées dans le sens de la largeur et qui seront de taille nettement plus généreuse.
 
Les kiosques du conducteur et de l'aide conducteur disposeront, sur les premières caisses à 60°, de fentes de vision directe protégées par un volet d'obturation mobile extérieur. Ces fentes, véritables pièges à obus, seront dans un premier temps obturées par soudure du volet en position fermée puis par des plaques de blindage additionnelles soudées sur le kiosque. Les kiosques seront simplement moulés en usine sans fente de vision avant qu'ils ne disparaissent définitivement avec l'avènement des caisses à 47° rendant ainsi la fabrication plus aisée.


Le train de roulement va, lui aussi, suivre l'évolution des M4 Shermans. Le début de production recevra des bogies de type M3 provenant du char Général Lee (cf Vesoul bien que dans le cas de ce dernier char, il semble que ce soit une adaptation et non un montage d'origine).

La très grande majorité des M4A2 recevra des bogies de type M4. Les premiers bogies seront du type avec bras horizontal et guide de retour du modèle court. Ils évolueront progressivement en adoptant d'abord des guides de retour long, puis des entretoises de surélévation du galet retour pour enfin adopter les bras relevés. Mais là encore, ce sont plus les remises à niveau réalisées sur le terrain au regard des instructions données pour corriger les problèmes de tension de chenille que de véritables modifications dans la construction.

Les barbotins seront, dans un premier temps du type ajouré dit à double étoile. Ils seront progressivement remplacés par des barbotins non ajourés dits aussi à simple étoile plus faciles à produire, à mettre en oeuvre et plus résistants. Les roues de route seront au début essentiellement ajourées mais elles seront très vite remplacées par des roues pleines, soit en usine, soit par adaptation sur le terrain. >>>
>>>  Enfin, les roues tendeuses seront d'abord du type ajouré pour ensuite être du type plein.
 
La tourelle évolue également. Le canon est le modèle M3 L/40 de 75 mm. Une mitrailleuse légère de calibre 30 modèle 1919 A4 est montée parallèlement à ce canon et le tout repose sur un affût de type M34.
L'affût M34 se caractérise par un bouclier de canon simple sans protection latérale notamment pour la mitrailleuse coaxiale. L'affût M34A1 introduira un bouclier plus large qui protégera, et la mitrailleuse, et les otiques. Il est à noter l'adoption sur certains chars d'un bouclier spécifique pour la mitrailleuse qui n'est pas sans évoquer, dans ses formes générales, celui qui était présent sur les Somua et B1bis.

De même, de manière transitoire entre le bouclier M34 et le bouclier M34A1 apparaîtront des boucliers M34 adaptés qui recevront un complément de bouclier soudé sur le côté droit de manière à protéger les optiques mais sans prolongation sur le côté gauche au niveau de la mitrailleuse co-axiale.

Enfin, l'embase du canon de 75 située au niveau du bouclier se verra dotée de deux 'oreilles' latérales.

Les ouvertures de tourelle évolueront au même rythme que les tourelles adaptées sur le Sherman M4. Avant l'arrivée du type T23 avec deux écoutilles, une pour le chef de char et une pour le pointeur tireur, la tourelle du M4A2 comportera d'abord une seule écoutille rotative avec une ouverture constituée de deux trappes et dotée d'un support de mitrailleuse de calibre .50.

Ce dispositif sera remplacé peu à peu par des écoutilles modernisées d'un seul tenant avec des blocs de vision latéraux. Certaines tourelles recevront une écoutille ovale destinée au pointeur/tireur de conception très rudimentaire.
THE SHERMANS  OF THE 5th  RCA         


(Photo © collection Robert archives départementales de la Lozère)
Le "Clisson" précédé du "Catinat" et suivi du "Condé" Ces trois chars appartiennent au 1er peloton du 4ème escadron.




(Photo © collection Rober archives départementales de la Lozère)
Le "Turenne" précédé par le "Montbrun"du 3 ème peloton du 4ème escadron.
>>> 
The 5th RCA regiment has the typical regimental organisation of the 1st DB : 4 tanks squadrons. The 1st squadron is equipped with M5A1 light tanks and the 3 remaining squadrons are equipped with M4A2 Sherman. M4A1 will replace KO’ed M4A2 all over the war.

It’s necessary to detail the particularities of the M4A2 of the 5th RCA, before proposing an accurate scheme for the VERDUN

Let’s start by a brief history of the M4A2 Sherman to better understand the 5th RCA equipment.

M4A2 Sherman

The M4A2 Sherman characteristics will evolve all along its production life cycle. This is a welded-hull Sherman with angular shape, quite similar to the M4 while the M4A1 Sherman is a cast-hull model “turtle back” shape.

The main difference between M4 and M4A2 lies in the engine type and gearing box. The M4, selected by the US army, were equipped with a radial, aircraft type engine using highly flammable gasoline.

The M4A2 uses twin GMC diesel engine fed with gasoil that is far less flammable than the gasoline. The M4A2 wasn’t the preferred choice of the US army and was given to Russian, English and French armies (It should be pointed out that US marine corps used M4A2 in the PTO). The rear hull was modified as well as air intake, exhaust, and grill doors.

The M4A2 characteristics will evolve along the time to take into account the feedbacks from real fights and will follow the modification brought to the M4 between early production and late production.

The main evolution will be a modification of the glacis plate angle from an initially 60° slope to 47°. The drivers/co drivers hatches will then be enlarged and the protruding driver/co driver hoods initially will disappear. On the early model, the hoods are equipped with direct vision slots. These slots proved to be a weak point and will be welded then protected by an applique armour. >>> 
 
>>>
The suspension, system will also evolve. The early production models are equipped with M3 bogies from the General Lee tank production line. For the 5th RCA, it seems that the VESOUL only is equipped with this kind of bogies.

The vast majority of M4A2 will receive the M4 bogies. The first version has a short horizontal roller arm. The length of the return arm will increase, some spacers will be used to upsweep the rollers and finally the return arm itself will be upswept. Once again, most of the update and modifications were done on the fields to fix the problems of tracks tension.

The drive sprockets are initially of a “double star” type. They will be replaced by Simple Plate drive sprockets on the later version.

The road wheels and idlers are initially Open spoke type and will evolve to solid spoke pressed type.

The turret characteristics will also be modified. The main gun is the 75mm M3 L/40, a .30 1919 A4 type machine gun is coaxially mounted on an M34 gun mount.

The M34 gun mount is characterised by a small mantlet without lateral protection for the coaxial machine gun. The M34A1 mantlet will be enlarged to protect the machine gun and the telescopic sights. It should be noted that a small protection shield will be used for the coaxial machine gun. This protection shield shape is quite similar to the one used on the French B1Bis.

One intermediate step, it will be used enhanced M34 gunlet with a protection of the telescopic sight only.

The turret hatches will also evolve, Before the T23 turret fitted with two copulas, one for the loader, one for the tank commander, the M4A2 turret will be equipped with one single copula with double doors hatch and a support for a .50 AA machine gun. These copulas will be replaced by a more efficient version fitted with episcopes and single door. Some turrets will be equipped with a basic oval hatch for the gunner (to be continued ...)

   





(Dessin © collection Kittank)

Dessin de trois-quart avant du Sherman M4A2 Verdun. Ici l'hypothèse d'un char avec fentes de vision directe (DV) a été retenue.




(Dessin © collection Kittank)

Dessin de l'arrière du char Verdun. La plaque d'immatriculation est plausible mais aucun élément ne permet aujourd'hui de déterminer cette dernière avec précision. Une chose est certaine, il n'y a pas de fond noir pour les immatriculations des chars Sherman du 5 ème RCA.




(Dessin © collection Kittank)

Tourelle du M4A2 Verdun. On note la présence du marquage V3 sur la nuque et l'étoile blanche sur le toit.



(Dessin © collection Kittank)

Profil gauche du Verdun (Sherman M4A2 DV). Le fond bleu pour le marquage tactique du deuxième escadron est supposé. Les documents d'époque laissent cependant penser que ce fond bleu était inexistant au 5éme RCA. Les symboles tactiques sont, de manière générale, très fins et très allongés en comparaison d'autres régiments.




(Dessin © collection Kittank)

Sur ce profil droit vous noterez le drapeau consulaire dit 1804 inversé (rouge en haut à gauche). En fait sur les flancs gauches, le régiment à choisi de reproduire l'envers de ce drapeau ce qui semble être une caractéristique unique du 5ème RCA.
Vers la fin du conflit, le 1804 sur le flanc gauche reproduira l'avers (bleu en haut à gauche) et sera plus élaboré avec notamment l'apparition d'un cadre blanc.
 Les Sherman M4A2 du 5ème RCA - Dotation initiale 

Le 5ème Régiment de Chasseurs d'Afrique reçoit deux types de M4A2.

Le premier type est constitué de M4A2 'début de production' avec fente de vision directe obturée par un volet basculant, barbotin à double étoile, roues de route ajourées, masque de canon de type M34 avec ou sans 'oreilles' latérales et un blindage de la pointe avant formé d'une seule pièce moulée (le 5éme RCA ne semble pas avoir reçu de M4A2 avec pointe avant boulonnée en trois parties).

Le second type est constitué de M4A2 'milieu de production'. Le kiosque du pilote est plein et donc sans volet d'obturation externe. Le barbotin est du type plein, les roues sont souvent panachées entre le modèle à rayon et le modèle plein. Un bouclier complémentaire pour la mitrailleuse de calibre.30 est parfois visible.

La totalité du parc du 5éme RCA est constituée de modèles avec glacis avant incliné à 60°. Ils se répartissent environ dans la proportion 2/3 – 1/3 entre les véhicules avec kiosque aveugle et très proéminent (les plus récents) et ceux équipés de kiosques à vision directe moins proéminents (les plus anciens).

Tous les canons sont des 75mm avec 'oreilles', les trains de roulement sont de type M4 avec guide de retour court (exception faite du Vesoul qui reçoit des M3), les barbotins sont essentiellement à double étoile, et la majorité des roues est du type ajouré. 

Hypothèse concernant le char "VERDUN"

Le char appartient à la première division blindée, 5° régiment de chasseur d’Afrique, 2° escadron (Capitaine De Pazzis), 3° Peloton (Aspirant Le Corre) avec les Vesoul, Vendôme, Vouzier et Versailles.

La reconstitution des marquages du char "memorial" manque de fidélité, nous allons essayer de vous proposer une hypothèse que nous estimons très probable.
 
Nous n’avons pas retrouvé de photos du char avant ou après sa destruction, mais disposant de photos de chars du même peloton (Jmo du 5°RCA, " Chars souvenir " et Archive de La Lozère)  nous avons pu esquisser une reconstitution que nous estimons relativement précise des marquages du Verdun.

Le code tactique MF42232 est constitué à partir de 422 qui était commun aux chars de la 1°DB, "3" pour le 5ème RCA et "2" pour le 2ème escadron. La calligraphie des chiffres est très particulière, la réalisation est faite au pochoir.

Le guidon de type 1804 était placé en position verticale. Il était présent sur les deux côtés ainsi qu’à l’arrière. Il ne possédait pas de liseré blanc.

Les noms du char étaient peints en gros caractères et l’initiale du nom reporté en avant du drapeau 1804 pour les chars du 2ème escadron.
Le code TQM du char était peint au milieu du glacis avant, à sa gauche le cercle de poids et à droite l’immatriculation du char.

Les chars du 2ème escadron avaient une petite étoile blanche (type US) avec un cercle discontinu peint à l’avant du char.
 
Les profils qui sont proposés, le sont à titre indicatif. L'hypothèse d'un M4A2 'début de production' (avec pointe avant moulée) et caisse à 60° d'inclinaison a été retenue car fortement probable ce qui laisse apparaître des protubérances pour les kiosques du pilote et du radio. Les chars du 2ème escadron que nous avons pu voir en photo, n'ont pas de fentes de vision directe. Cependant c'est l'hypothèse retenue ici.

La tourelle est du type classique avec un puis de tourelle dont la circonférence est de 69 pouces. Il n'y a donc qu'une seule trappe pour le chef de char comme pour la totalité des chars du 5ème RCA aperçus à Langogne en août 1944.

Le châssis reçoit des bogies VVSS (Vertical Volute Spring Suspension) d'un type début de production. Ils se caractérisent notamment par un guide de retour de chenille court, un bras support de galet retour horizontal. Le galet retour est monté directement sur le bras sans entretoise de surélévation (cette entretoise – spacer - sera introduite plus tardivement de manière à surélever le galet retour et ainsi augmenter la tension de chenille en attendant l'introduction des bogies à bras incliné. De nombreux véhicules conserveront leur 'spacer' et ne recevront pas les bogies à bras incliné).

Les roues de route et la roue tendeuse sont, au moins au début, du type ajouré. Le barbotin est également du type ajouré ou dit 'à double étoile'.
Les chenilles sont typiquement T 49 qui équiperont la totalité du parc du 5ème RCA.
(A suivre).

 

The M4A2 of the 5th RCA, initial equipment

 
The 5th RCA is initially equipped with 2 types of M4A2

 
The first type is the Early production M4A2 with direct vision slots, “double stars” drive sprockets, open spoke road wheels, m34 mantlet and one piece final drive housing.

 
The second type is the medium production M4A2, with the protruding drivers hood without direct vision slots. The drive sprockets are of single plate type, the road wheels are a mix between open and solid spoke types. A protection shield for the 0.30 machine gun is rarely visible.

 
All the tanks have the 60° sloped glacis. Two-third of them are early production models. The tanks are equipped with the M34 mantlet. The suspensions are the M4 ones with short horizontal return arms.

 
Assumptions on the VERDUN Tank

 
The Verdun belongs to the 1st DB, 5th regiment de chasseurs d’Afrique, 2nd squadron (Capitaine De Pazzis), 4th platoon (Aspirant Le Corre), the other tanks of the platoon being named Vesoul, Vendome, Vouzier and Versaille.

 
As the markings of the actual VERDUN are not accurate, we have tried to retrieve them based on best assumptions and similarities. There are no published pictures of the real Verdun, but it was possible to look at some pictures of other 5th RCA tanks in the JMO of the 5th RCA and in the Lozere district archives.

 
The tactical code MF42232 was composed from 422 common to all the 1st DB AFVs, “3” for the 5th RCA and ”2” for the 2nd squadron. The calligraphy is specific and a mask has been used.

 
The 1804 “Guidon” is painted in vertical position on both sides and at the rear. There is no white frame in 1944.

 
The Tank’ names were painted on both sides in large capital letters and the first letter reported just before the 1804 flag for the 2nd squadron.

 
The TQM code was painted in the middle of the glacis, on its left the yellow weight disk, on its right the Tank ID number.

 
As It wasn’t possible to retrieve a single picture of the VERDUN, the drawings are purely indicative. The best assumption is that the VERDUN was an early production M4A2 with protuberant hoods with direct vision slots ( for most of the 2nd squadron M4A2 it was direct vision slot).

 
The turret is the classic one with the 69” copula, double doors hatch and no loader oval hatch as per all the tanks observed on the Langogne pictures.

 
The suspension is of the VVSS (vertical volute spring suspension) type with short horizontal roller arms and no additional spacers since they will be added later on.

Road wheels and idlers are open spoke ones, the drive sprockets are of the “double star” type.

 
It is equipped with T49 tracks that are used by all the M4A2s of the 5th RCA.
(To be continued).

   

Page Suivante




Retour à la sous-rubrique :
  • Divers

  •  Autres publications de la sous-rubrique :

    Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.