Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 16 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Novembre 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.80.60.91


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2072

Actuellement :
Visiteur(s) : 16
Membre(s) : 0
Total :16

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 085 906
  • Nb. de Membres : 2 072
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 10:10
Ce mois ci :
connecté(s) le 16 à 21:53
Cette année :
connecté(s) le 13/3 à 00:10
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Comment réaliser vos propres décalcomanies?(auteur: Ludtz)

(1906 mots dans ce texte )  -   lu : 60115 Fois     Page Spéciale pour impression

Comment réaliser vos propres décalcomanies?
 (auteur: Ludtz)

Introduction:
 

Les kits que nous achetons dans le commerce sont bien souvent pourvus d'une planche de décalcomanies, représentant un ou plusieurs marquages différents, adaptée au modèle (blindé, véhicule civil, avion).
Certains kits, notamment de facture artisanale en sont dépourvus.
D'autres maquettistes, dont moi, détournent volontier un kit pour en faire un autre modèle. Bien souvent, les décalcomanies fournies ne correspondent pas au kit que nous voulons, et dans ce cas, l'alternative est simple, se procurer les marquages voulus auprès d'un fabricant spécialisé (solution onéreuse, mais facile), ou les réaliser soi-même (moins cher, mais plus complexe).

Pourtant, en y regardant bien, faire ses marquages n'a rien de bien compliqué, les différents composants existant dans le commerce.
Pour cela, il faut :
- des feuilles de papier spécial pour imprimante, disponibles en deux versions, fond blanc ou transparent (voir plus bas)
- un ordinateur avec un/des logiciel(s) de traitement d'image
- une imprimante couleur de bonne qualité
- une bonne règle avec graduation fine (0.5mm)
- une bon sens de l'observation et un peu de travail.



Etudier les marquages existants:
 

La première étape consiste à étudier les marquages qui sont fournis avec vos kits, afin de pouvoir en reproduire les dimensions, les typos, les couleurs.
Attention, au 1/35, on travaille dans le petit, au 1/72, on est encore plus petit! On commence donc par mesurer une planche existante correspondant plus ou moins à ce que l'on veut faire.
La seconde étape consiste à se documenter, via Internet, albums, livres, revues, sur le modèle que l'on construit, pour déterminer quels marquages l'on va devoir réaliser : quelle unité, quel front, quelle période, etc.



Dessiner les marquages à l'aide de l'ordinateur:
 

On peut dessiner ses marquages avec n'importe quel logiciel de retouche d'image, capable de traiter le mode vectoriel.
Sur Pc, des logiciels comme Word et Powerpoint peuvent convenir, Publisher étant, dans la suite Office, le plus adapté à ce genre de travail.
Pour les amateurs avertis, ou les professionnels, les logiciels Créative Suite d'Adobe conviennent parfaitement pour refaire vos marquages, Illustrator ou InDesign arrivants en tête.
Dans tous les cas, des logiciels qui fonctionnent en mode bitmap sont à éviter : Paint, Paintshop Pro, Fireworks, ou encore Photoshop (on peut néanmoins utiliser Photoshop pour réaliser des marquages, dans ce cas, il faudra enregistrer votre document en Photoshop PDF, pour conserver le mode vectoriel. Cette manip est cependant réservée aux habitués du logiciel).

A l'aide des dimensions mesurées sur vos décalcomanies "du commerce", commencez par reproduire un dessin simple : plaque d'immatriculation, numéro de chassis, etc. Le numéro de votre planche mesure 1.5 mm ? Tappez sur votre logiciel ce numéro, en vérifiant que celui-ci, avec les règles de l'écran, mesure bien 1.5 mm. Pour informations, en informatique dans la plupart des cas, la taille des caractères est donnée en points (ou corps) : 7 pt, 9 pt, 12 pt, etc.
 En typographie, un point correspond à 0.376 mm. Donc dans notre exemple, 1.5 mm se traduit par un 'corps' 4.

Etudiez aussi avec attention les typos (ou fontes, ou polices) qui sont utilisées sur vos planches 'du commerce'. Bien souvent elles reproduisent des caractères qui ont l'âge du modèle représenté.
 Dans les années 30-40, on utilisait beaucoup moins de typos qu'aujourd'hui. Aussi, les polices fantaisistes que l'on peut trouver à foison sur internet (www.dafont.com pour citer un exemple) sont à proscrire, car beaucoup trop modernes.
A éviter aussi les polices de type 'destroy' ou 'déstructuré', même si elles semblent jolies. Dans notre cas, le plus simple sera le mieux. Voici quelques exemples de typos que l'on peut retrouver sur nos blindés de la seconde guerre mondiale. Certaines sont gratuites et disponibles sur internet, d'autres sont bien évidemment payantes et uniquement disponibles pour Mac.
- Helvetica Compressed
- Gill Sans
- Times
- Univers Condensed
- Futura

Une fois tous ces éléments intégrés, remplissez votre page en tassant vos marquages au maximum, afin de réduire les espaces vides, tout en gardant à l'esprit qu'il vous faudra ensuite les découper pour les coller. Un minimum d'espace donc, mais suffisament grand pour pouvoir tailler entre deux marquages. La meilleure méthode consistant à imprimer une feuille de test sur un papier normal avant...



 
Ayant acheté mon papier aux Etats-Unis, je dois aussi prendre en compte que notre format A4 n'a pas cours là-bas. Les américains utilisent du format US Letter (8"1/2 x 11" ou 215.9 x 279.4 mm). Cela peut paraître idiot, mais mieux vaut en tenir compte dès la création du document. Veillez aussi laisser des marges confortables, de l'ordre de 10 mm.

Gardez aussi à l'esprit que vous n'êtes pas obligé de remplir la page en une seule fois. Rien ne vous empêche d'imprimer vos marquages par petits bouts, en fonction de vos besoins. Certaines marquages d'imprimantes (Epson dans mon cas) vous permettent de personnaliser vos tailles de papier. Il vous suffit de mesurer le papier que vous comptez ré-utiliser et entrer les dimensions dans le gestionnaire de l'imprimante.








Pour des raisons pratiques, je réalise mes marquages avec les logiciels Illustrator et InDesign (que j'utilise dans le cadre de mon emploi), j'exporte le tout en PDF haute définition, et j'imprime depuis Acrobat, qui me laisse un plus grand choix de paramètres. C'est ma façon de travailler, il y en a sans doute d'autres, selon les besoins de chacun.

Il est bon de noter aussi que jamais vous ne pourrez imprimer de l'encre blanche avec votre imprimante. Le seul blanc que vous aurez sera celui du papier, les couleurs venant ensuite se superposer par dessus.
Attention donc lorsque vous réaliserez vos marquages de tenir compte de la couleur de votre support, les marquages n'étant pas totalement opaques, ils viendront s'ajouter à votre couleur de base. Ainsi, pour des marquages sur fond clair (sable, gris clair, etc.), il convient d'imprimer en noir, ou rouge, ou bleu, directement sur du transparent, alors que pour vos marquages sur du foncé (vert olive, noir, bleu nuit), il est préférable d'imprimer sur du blanc. Dans ce cas, il faut absolument encadrer vos lettres, chiffres, avec un bloc de couleur se rapprochant de plus possible de la couleur de votre maquette peinte (voir plus bas)




Imprimer les marquages:
 

Nous avons vu plus haut comment préparer les documents pour l'impression, nous voici donc au moment de glisser la feuille dans l'imprimante, après avoir fait plusieurs essais.
Il est recommandé de choisir, en fonction des imprimantes dont vous disposez, la meilleure qualité possible, généralement 'photo supérieure'.
Dans le gestionnaire, veillez aussi à choisir la taille de votre papier (standard ou personnalisée), et son type. Il est recommandé de cocher 'papier photo brillant' (ou glossy), ou mieux, si disponible, 'papier ultra brillant' (ultra gloss). A éviter, les modes 'économie', 'rapide', etc.



 

Imprimez votre feuille, ou portion de feuille, et attention à bien laisser sécher deux bonnes heures en sortie d'imprimante, sans même toucher à la feuille. La surface du papier décalcomanie ne sèche pas aussi vite qu'un papier standard (expérience faite à mes dépends).





Préparer les décalcomanies:
 

Une fois votre feuille de papier bien sèche, nous arrivons au moment de vernir la feuille (ou portion de feuille), avant de pouvoir mouiller la feuille pour détacher la décalcomanie et l'appliquer sur votre kit.
 
L'étape du vernis consiste en fait à protéger la surface imprimée avec une couche de vernis acrylique. Plusieurs produits existent dans le commerce. Il est indispensable d'utiliser du vernis en bombe. J'ai essayé de vernir un essai avec une couche de Klir, appliquée au pinceau, conclusion, la surface décalcomanie s'est tout simplement désintégrée.



 

Nouvel essai avec du vernis en bombe Lefranc et Bourgeois brillant pour tableau. Le résultat est satisfaisant. Laisser sécher au moins deux heures.




Conclusion:
 





Une fois le vernis bien sec, découpage de la feuille avec un cutter bien tranchant, puis trempage, comme ferait normalement avec des décalcomanies 'du commerce'.
A noter toutefois cette différence : dans vos modèles 'du commerce', la couche de décalcomanie est prédécoupée avant d'être appliquée sur le support. Dans notre cas, c'est toute la surface de la feuille qui est traitée. Il est donc indispensable de couper vos différents marquages au plus près, pour éviter le phénomène de surépaisseur.



Mon exemple n'est certes pas le meilleur, mais j'ai fait avec ce que j'avais sous la main.
Le morceau de décal utilisé a été sauvé de la planche ratée, passée au Klir et re-bombée avec le vernis. Mais le résultat est là, j'ai appliqué un marquage personnalisé sur du plastique.


Important:
 

Le papier pour décalcomanie est disponible en deux versions, la première avec un fond blanc, la seconde avec un fond transparent, que j'ai utilisé dans cet exemple. Aucun problème en vue avec les marquages sur fond clair qui seront imprimés avec les feuilles transparentes, sauf peut-être dans le cas de drapeaux/insignes avec du blanc.
Il faudra essayer de pré-blanchir la zone voulue directement sur la maquette, avec de la peinture blanche.

Pour les marquages sur du foncé, comme vu plus haut, il est indispensable de prévoir des fonds de couleurs similaires à votre peinture pour vos décalcomanies. Pensez à bien faire des essais avant sur des chutes, sous peine de ruiner votre travail de peinture sur vos kits.



  
 Trouver du papier:
  
On peut trouver du papier en France, aux Etats-Unis, via les sites internet suivants, les tarifs variants de l'ordre de moins de 1€ jusqu'à 5€ la feuille (hors frais de port), en fonction des quantités commandées.
  




Retour à la sous-rubrique :
  • Trucs et astuces pour le maquettisme militaire et historique.

  •  Autres publications de la sous-rubrique :
  • Aérographe - Partie 1 - Présentation et nettoyage
  • Massicot / Tranche
  • Armatures de sièges automobiles.
  • Aérographe - Partie 2 - Utilisation et accessoires
  • Le plastique étiré.
  • Episcopes pour chars et engins blindés (auteur: Seb)
  • Grilles moteurs et paniers de tourelle pour véhicules blindés (auteur: Seb)
  • DRYBRUSH / Brossage à sec sur maquettes de chars.
  • LAVIS / Jus sur maquettes de chars.
  • Câbles miniatures pour engins blindés (auteur Seb).
  • Chenilles souples en vinyle pour maquettes de chars.
  • Confectionner un arbre miniature au 1/35ème.
  • La peinture des armes miniatures au 1/35ème.
  • Un diorama de A à Z!
  • Zimmerit sur maquettes de chars
  • Fontine: patine pour maquettes militaires.
  • Technique de micropeinture pour maquettes
  • Masques et caches pour peinture à l' aérographe.
  • Le moulage des figurines miniatures.
  • Sacs de sable miniatures.
  • La peinture des visages des figurines au 1/35
  • Comment retirer la peinture d'une maquette?
  • Camouflage hivernal / technique du sel par F. Edet
  • Le haubanage des vieux “coucous” par Mermoz
  • De la lumière dans vos kits (partie 1/2) par Jor9e
  • Les revêtements antidérapants.
  • La peinture des camouflages modernes (français)
  • Imitation rouille sur vos maquettes (par Jor9)
  • La reproduction du feuillage (Texte et photos de Seb)
  • La représentation de la boue sur les véhicules miniature.
  • Réalisation du fil de fer barbelé au 1/35ème.
  • Représentation des buissons et de la végétation miniature.
  • La représentation des soudures sur vos maquettes miniatures
  • La peinture des figurines (par GrognardGrognon)
  • Comment peindre des maquettes au pochoir sans aérographe?
  • La peinture des uniformes allemands de la seconde guerre mondiale: le modèle "petits pois"
  • Reproduction des sangles et courroies en miniature.
  • La réalisation des portes et volets en bois balsa pour bâtiments et miniatures (auteur Seb)
  • La réalisation des portes et volets en matière plastique pour bâtiments miniatures (auteur Seb)
  • La reproduction de reliefs antidérapants à l'aide de papier aluminium.
  • Les différentes peintures utilisables pour les maquettes.
  • Réalisation d'un brancard miniature au 1/35 ème.
  • Etabli portatif pour maquettiste (auteur jeff1494).
  • LA REALISATION DE LA ZIMMERIT SUR LES MAQUETTES DE CHARS (auteur F.Edet)
  • La réalisation d'une palette Europe miniature au 1/35 (auteur Adrien33)
  • Zimmerit pour débutant (auteur: Pumo Calogero Fabrice)
  • Réaliser l'effet de rouille sur les pots d'échappements de vos maquettes (auteur Seb)
  • Tutorial de peinture : Techniques de vieillissement (auteur: Sturmtruppen57)
  • Comment coller des chenilles de maquettes de char en vinyl souple? (auteur: Kittank)
  • Tôles ondulées au 1/72 ème (auteur Assaultgun).

  • Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.