Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 14 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Novembre 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.80.60.91


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2072

Actuellement :
Visiteur(s) : 14
Membre(s) : 0
Total :14

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 085 963
  • Nb. de Membres : 2 072
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 10:10
Ce mois ci :
connecté(s) le 16 à 21:53
Cette année :
connecté(s) le 13/3 à 00:10
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Les différentes peintures utilisables pour les maquettes.

(3992 mots dans ce texte )  -   lu : 191583 Fois     Page Spéciale pour impression

Les différentes peintures utilisables pour les maquettes (auteurs Kittank et Yoyo)


Introduction:
  

Voici un sujet rarement abordé (mais qui le sera peut-être dans certaines revues spécialisées vu le pompage incessant dont est l’objet notre site par certains pseudos auteurs). Pourtant il est essentiel pour nous autres maquettistes. Je vous propose donc, avec l’aide de Yoyo Le Pétaf, un petit tour d’horizon pour mieux connaître ces produits

Il existe deux grandes familles de peintures. Celle des peintures dont le solvant est l’essence ou ses produits dérivés et celle dont le diluant est une base aqueuse ou alcool. La première regroupe toutes les peintures dites « émail » ainsi que les peintures à l’huile utilisées essentiellement par les artistes. La seconde rassemble la famille des acryliques. Voyons maintenant en détail la spécificité chimique de chaque gamme, les propriétés et utilisations possibles, et pour finir, les principales gammes disponibles.


Les marques de peintures pour maquettes ne cessent de se multiplier ...


Les peintures à l'huile:
  

Les peintures à l’huile et les peintures ‘émail’ (ou enamel en anglais) possèdent la même base de dilution qui est l’essence.

Historique de la peinture à l’huile ou encore improprement nommée ‘peinture pour artistes’:
L’invention de la peinture à l’huile moderne remonte au début du XVème siècle. Elle est attribuée à Jan Van Eyck, célèbre peintre néerlandais. Le procédé consiste à mélanger des pigments naturels provenant de roches colorées (souvent riches en métaux oxydés) dans de l’huile sicative (huile de lin ou huile d’oeillette). On obtient ainsi une pâte relativement épaisse qui sert de base pour les travaux. On parle alors de ‘médium de peinture’.


Propriétés des peintures à l’huile :
Le ‘médium’ est en fait le liant. Il peut-être acrylique, huileux, synthétique ou acrylo-vinylique. Un des liants le plus connu est tout simplement le jaune d’œuf !
Ce liant est alors plus ou moins gras. Les plus gras sont les liants huileux à base d’huile de lin plus grasse que l’essence de térébenthine (peintures à l’huile), les moins gras sont les liants acryliques. On travail toujours en commençant par une couche peu grasse (acrylique) et en terminant par une couche plus grasse (huileux). Jamais l’inverse sinon votre réalisation sera instable et votre base a toutes les chances de se craqueler. Les couches maigres mettent moins de temps à sécher définitivement ce qui évite une rétractation longue qui ferait apparaître des petits grains (peau d’orange) ou des craquelures.
La peinture à l’huile possède cinq propriétés essentielles :
- elle sèche très lentement ce qui permet de travailler longtemps et de reprendre les défauts ;
-  elle autorise les meilleures possibilités de mélanges ;
- elle possède les intensités chromatiques les plus élevées ;
- elle permet de réaliser des effets d’épaisseur, de relief et de matière. Pure, elle se travaille au couteau.
- très diluée, elle donne de bons lavis.

Le ‘séchage’ des peintures à l’huile est en fait une réaction chimique. Il s’agit d’une oxydation (interaction avec l’oxygène de l’air) du liant huileux qui se met à durcir. Le pigment est alors emprisonné dans cette ‘croute’ et sa fixation devient définitive.

Utilisation des peintures à l’huile en maquettisme :
Les peintures à l’huile sont essentiellement utilisées par les figurinistes. Leurs qualités les rendent incomparables dés que vous souhaitez réaliser des nuances complexes (uniformes, peau, bois). Les travails de « fondus » (blending) sont réalisés dans la peinture fraîche par tapotements successifs. Les couleurs se mélangent ainsi de manière très intime. On peut les utiliser pures pour patiner les véhicules (fontine) ou très diluées à l’essence F pour obtenir de très bons lavis.
Elles sont généralement satinées une fois sèches. Cependant, l’utilisation d’essence F les rend systématiquement mates.
Même en jus très dilué, je vous déconseille vivement leur utilisation à l’aérographe !

Les diluants :
Les peintures à l’huile sont solvables dans différentes qualités d’huiles et de produits pétroliers gras ou sec.
L’utilisation d’huile de lin les rend très grasses et épaisses. On utilisera ce produit pour obtenir les couches les plus récentes.
L’utilisation de l’essence de térébenthine, les rend grasses mais nettement moins que l’huile. Le résultat sera brillant ou satiné. On peut utiliser ce produit pour réaliser des sous-couches qui sècheront vite.
L’utilisation d’essence F (détachant) les rend mattes. On utilise se produit dans des lavis. Rendu très liquide, la peinture à l’huile s’incruste dans les moindre recoins. C’est idéal pour réaliser des jus et des traces de rouille.

Les marques :
Elles sont innombrables ! Vous trouverez facilement ce genre de produit dans les magasins d’art ou de loisir créatif, de bricolage voire en maison de la presse !
Il existe différentes qualités. Les teintes Pébéo sont une bonne base pour les débutants. Les maquettistes non figurinistes s’en contenteront facilement notamment pour les jus.
D’autres gammes au prix supérieure et plus riches en pigment sont évidemment disponibles. Tout n’est qu’une affaire de goût. Citons pour mémoire les Lefranc et Bourgeois, les Old-Holland et les Van Gogh.
Les références des teintes sont souvent très ‘poétiques’, en relation directe avec leur histoire. Les gammes sont très vastes. Je vous conseille quelques teintes très utiles :
Terre d’Ombre Brûlée (TOB),
Terre d’Ombre Naturelle (TON)
Terre de Sienne Brûlée (TSB)
Ocre jaune
Jaune cadmium
Jaune de Naples
Brun van Dyck
Noir de bougie



Old-Holland à gauche et Pébéo à droite.


Les peintures émail (enamel):
  

Propriétés des peintures émail :
Il s’agit de peintures ayant les mêmes bases de dilution que les peintures dites à l’huile. Cependant, ici nous nous situons dans le domaine de la chimie pure. Vous oubliez alors les liants huileux naturel de type huile de Lin et vous commencez par les liants pétroliers gras de type essence de térébenthine pour aller jusqu’aux liants ‘sec’ de type essence F.
Leurs diluants sont, du plus gras (pour un résultat brillant) au moins gras (pour un résultat  mat) : essence de térébenthine / white spirit / essence F.

L’utilisation des peintures ‘émail’ en maquettisme :

Elles sont les plus connues et elles ont pendant de longues décennies régnées en maître dans le domaine de la maquette. Les marques Testor et Humbrol en ont fait leurs choux gras!
On les utilise pour réaliser les couches et sous-couches. Elles se travaillent à la fois au pinceau et à l’aérographe. Elles cèdent depuis dix ans du terrain aux peintures acryliques dont les solvants seraient moins nocifs pour l’environnement.

Généralement ces peintures s’utilisent sortie du pot pour une utilisation classique au pinceau et diluées à des degrés plus ou moins importants pour une utilisation à l’aérographe. Elles ont généralement un très bon pouvoir couvrant. Cependant, elles utilisaient dans leur composition des métaux lourds comme le cadmium (rouge). L’interdiction de ces produits a provoqué une modification des qualités couvrantes de certaines gammes dont Humbrol. Les teintes rouge et jaune sont devenues très difficiles à utiliser en raison d’un pouvoir couvrant très diminué.

Les gammes et marques :

Les gammes sont très larges avec parfois des références historiques de type Federal standart, RLM ou RAL.
Les plus connues sont de marque Humbrol. Toutes les grandes marques proposent des gammes ‘émail’. Elles restent incontournables pour la reproduction des métaux (cuivre, argent, zinc, aluminium). Personnellement, je ne les utilise plus que pou ce genre de travail.

Voici le classement réalisé par Yoyo que j’ai complété avec mes impressions personnelles.
Pour ce qui suit, c’est à dire le “ test ” des différentes peintures, j’ai  pris pour base les peintures Humbrol à qui j’ai attribué une note moyenne de 3. Toutes les autres notes sont relatives à celle ci, et basées sur la facilité d’emploi. C’est à dire, pour l’usage au pinceau, principalement le pouvoir couvrant et pour l’aérographe, la dilution et le nettoyage…


Humbrol

Aérographe : 3 étoiles
Pinceau : 3 étoiles
Type : émail
Equivalence: non

- Avantages :
Très grande disponibilité, qui font qu’on les trouve absolument partout bien que cela risque d’être partiellement remis en cause depuis la chute du groupe Airfix/Humbrol/Heller.
La gamme est complète et permet de trouver à peu près à chaque fois son bonheur.
En outre elles sont certainement les moins cheres du marché.
- Désavantages :
Attention à la fermeture des pots, car on se retrouve vite avec de la peinture toute sèche et un pot à mettre à la poubelle…
Le liant remonte, laissant la couleur au fond, ce qui implique de bien les mélanger avant usage…
La nouvelle formulation,  ‘super enamel’ sur le pot, à tendance à être moins couvrante au pinceau, mais à mieux passer à l’aérographe.
Il n’y a aucun rapport entre le nom donné par Humbrol et la teinte représentée, ce qui ne rend pas la recherche facile. Humbrol ne donne pas les équivalences sur les pots avec les nuanciers Federal Standart, RAL ou RLM.


Humbrol émail (enamel) version classique à gauche et version 'super' pour aérographes (contenance 14 ml)


Evolution des pots Humbrol dans le temps ... ce n'est pas l'étiquette qu'il fallait changer!



Sur le dessus des pots les teintes mattes (matt) sont indiquées, sinon, il s'agit de teintes brillantes.


Revell

Aérographe 3 étoiles
Pinceau : 3 étoiles
Type : Email
Equivalence: FS, RLM, RAL.

Un peu moins disponibles que les Humbrol, ce sont des clones de celles ci, la seule différence est la marque et bien sûr les références.

Revell color, mais aussi Heller ... les clones des teintes Humbrol sont nombreux (contenance 14ml)!



Model Master

Aérographe 3 étoiles
Pinceau : 3 étoiles
Type : Email
Equivalence: FS

Encore plus difficiles à trouver, elles sont aussi très proches des Humbrol. Elles ont un bouchon à vis, ce qui évite de les retrouver solide un beau jour, à condition de ne pas avoir laisser de la peinture "coller" le pas de vis…

Model Master, la marque d'Italeri.



Tamiya color
Aérographe 3 étoiles
Pinceau : 3 étoiles
Type : Email
Equivalence: partielle

On commence à les trouver mais elles sont souvent effacées dans les rayons au profit de leurs grandes sœurs acryliques. Leur pot est pratique, le bouchon à vis donne satisfaction à condition de l’épargner des coulures à répétition.
La gamme est très complète, le prix … inabordable en France !


Tamiya color enamel ... et seulement 10 ml!


Gunze Sangyo Mister Color
Pas de ‘test’ pour ces teintes émail de la gamme Gunze Sangyo. Il semblerait qu’elles ne soient diluables qu’avec de … l’acétone ! Elles sont partiellement distribuées par Cocktail Jouets. Je vous les déconseille en raison de l’aspect très nocif de l’acétone …



Les peintures acryliques:
  

Il s’agit de l’autre grande famille de peintures qui est de plus en plus opposée au peintures émail.

Historique :

La peinture acrylique a été inventée vers 1950 par des chimistes mexicains (Institut National Polytechnique).
Son liant est constitué par des résines synthétiques (acrylique ou acrylo-vinylique, ces dernières donnant les peintures vinyliques non utilisables en maquettisme) dans lesquelles on retrouve les pigments traditionnels d’origine minérale ou chimique.


Propriétés des peintures acryliques :

La finesse de la poudre des pigments détermine directement la qualité de la peinture. Les fabricants ajoutent parfois des charges à base de talc ou de craie. Une peinture fortement chargée est une peinture peu coûteuse à produire et donc de qualité très médiocre. La présence de petit ‘paquets’ et de grains est la preuve d’une peinture de mauvaise qualité.
Leur avantage est une dilution à l’eau ce qui les rend très pratiques à utiliser. En revanche, une fois sèche, elles deviennent très dures et insensibles à l’eau et il faut alors utiliser une base alcool pour les diluer.
Son séchage est rapide et la résine synthétique qu’elle contient la rend très performante au vieillissement et aux intempéries (absence de jaunissement des blancs).

Le médium des peintures acryliques est l’eau. Pour obtenir des effets, les artistes utilisent des médiums spécifiques pour donner de l’épaisseur et de la texture.
Ces peintures ne peuvent être diluées avec de l’huile ou de l’essence comme les peintures à l’huile et émail.


Utilisation des peintures acryliques en maquettisme :

Ont les utilise pures directement à la sortie du pot pour une application au pinceau. Leur pouvoir couvrant est variable selon les marques. Il est généralement inférieur aux teintes émail.

On les dilue à l’eau de préférence déminéralisée ou à l’alcool. L’utilisation en aérographe est facilitée par la possibilité de nettoyage plus aisée qu’avec les teintes émail (utilisation d’eau chaude savonneuse).

Une fois très diluées (90 à 95%) ont les utilise pour réaliser des voiles c'est-à-dire l’application d’une teinte plus claire sur une base plus foncée ce qui donne des nuances intéressantes.

Les teintes sont globalement de qualité inférieure aux teintes émail car plus ternes et moins couvrantes. Cependant, des gammes comme Gunze Sangyo  offrent des teintes quasiment parfaites.
On trouve des gammes complètes mat, satinées ou brillantes.

Tamiya Color acrylic paint:

Aérographe : 4 étoiles
Pinceau : 2 étoiles
Type : acrylique à l'alcool
Equivalence: non.

Certainement une référence dans la peinture des blindés pour bon nombre de maquettistes…Elles passent très bien à l'aérographe et la palette correspond aux maquettes de la marque (normal, non?). Elles se comportent généralement assez bien au pinceau. Par contre l'absence totale d'équivalence en FS ou autre ne facilite pas la recherche d'une teinte, d'autant plus que les noms ne sont pas forcément parlants… Notons que la sortie des teintes OTAN qui sont conseillées pour la peinture du char Leclerc est une hérésie.
Les pots sont plutôt pratiques, les bouchons sont efficace pour peu que l’on prenne garde à ne pas bloquer le pas de vis avec de la peinture sèche.
On peut ajouter qu’il existe une gamme acrylic paint mini qui propose des pots à la contenance plus limitée que la première série produite par Tamiya. Enfin, une gamme translucide rend parfois de bons services notamment pour la peinture des feux et autres verrières.
Attention, la dilution à l’alcool peut faire perdre les qualités brillante de certaines teintes Tamiya ce qui rend l’utilisation de l’onéreux diluant Tamiya … parfois obligatoire.

De gauche à droite "Tamiya color acrylic paint mini" translucide, "Tamiya color acrylic paint mini" (contenance 10ml) et "Tamiya color acrylic paint" contenance normale de 23ml.



LifeColor:

Aérographe : 4 étoiles
Pinceau : 2 étoiles
Type : acrylique à l'eau
Equivalence: FS,RLM,RAL.

Un nuancier très riche, avec des appellations qui correspondent à celles employées à l'époque complétées par les codes FS, voir RLM ou RAL, ce qui est très pratique. La première mouture de ces peintures (dans les pots allongées, couvercle blanc) nécessitait un diluant spécifique, qui n'est plus indispensable pour les pots produits actuellement.
Comme beaucoup d'acryliques, elles ont tendance à mal couvrir au pinceau, mais sont impeccables à l'aérographe. De plus, le fait de rincer le matériel à l'eau évite de s'empuantir avec des nuages de solvants nocifs…

20 ml ... pas faciles à trouver!


Gunze Sangyo Acrylic Paint:

Aérographe 5 étoiles
Pinceau : 1 étoiles
Type : acrylique à l'alcool
Equivalence: FS,RLM,RAL.

L’avis de Yoyo :
Une des meilleures peintures pour aérographe, puisqu' on peut se permettre de les verser directement dans le godet et de peindre…A l'opposé, leur séchage très rapide les rends difficile à manier au pinceau, et elles ne sont pas toujours couvrante avec cette méthode. Elles reviennent aussi cher, car les pots sont petits et la consommation élevée, sans oublier l'évaporation… Attention aussi lors de l'achat, car il existe deux gammes de peintures chez Gunze, dont les numéros ne correspondent pas du tout. Pour finir, ils ont même marqué sur les pots les véhicules pouvant être peint avec…
L’avis de Kittank :
Pour ce qui me concerne c’est la gamme de référence pour tout travail à l’aérographe.


10ml difficiles à trouver et très chers!

Boitage à thème très bien étudié. Les flacons sont différents et contiennent 18ml.




Prince August Air (capuchon noir):

Aérographe 2 étoiles
Pinceau : 1 étoile
Type : acrylique à l'eau
Equivalence: FS,RLM,RAL

L’avis de Yoyo :
Honnêtement, elles ne m’ont pas convaincues. Le bouchon doseur n’est pas pratique ( à moins de passer trois plombes à compter les gouttes), et la consistance jamais identique, et impossible de vérifier celle-ci de façon pratique. J'ai eu aussi quelques problèmes pour nettoyer l'aéro après. Il est vrai qu'ils produisent un  produit spécial pour le nettoyage de celui-ci…Ils regroupent des assortiments de teintes en coffret, dont l'un est consacré aux blindés…

L’avis de Kittank :
Pour ma part, je trouve leur conditionnement pratique. Mais c’est tout ! Comme le dit très justement Lionel, les consistances sont pour le moins variables ! Elles passent très mal à l’aérographe et l’encrasse très rapidement. On retrouve de nombreux petits paquets dans la peinture ce qui est la preuve d’une acrylique très chargée et donc de mauvaise qualité. Bien qu’une revue comme Steel Masters les a très largement conseillées pendant une période (peut-être était-ce en relation avec la publicité de prince August en dernière page ?), ces peintures sont une vraie ‘merde’. Tout est dit. Passez votre chemin !


A gauche avec bouchon noir, Prince August Air ... à droite Prince August classique bouchon blanc (17ml).



Andréa/Vallejo/ Prince August (capuchon blanc)

Aérographe 1 étoiles
Pinceau : 5 étoiles
Type : acrylique à l'eau
Equivalence: FS,RLM,RAL

L’avis de Yoyo :
Trois marques, une seule usine: quel que soit l'étiquette, le produit est le même… J'ai même des flacons ou une étiquette prince August a été mise sur une étiquette Vallejo…Ce sont des peintures prévues pour faire de la figurine et sont parfaite pour faire de petites surfaces au pinceau. Leur pouvoir couvrant est parfait, même pour les couleurs à problème tel le rouge ou le jaune. Elles offrent aussi de nombreuses variations sur les teintes peu déclinées par les autres fabricants (jaune et rouge par exemple), ou des teintes rares, tel le bleu horizon… Elles sèchent très rapidement, ce qui implique une technique de peinture à base de petits traits juxtaposés mais les résultats obtenus peuvent être fantastiques. Ce n'est pas pour rien si elles ont détrônés les peintures à l'huile chez les figurinistes…Par contre, je crois qu'il est inutile d'essayer de passer cette crème épaisse dans un aérographe, et il n’est pas facile de savoir si la peinture aura la bonne consistance avant de l’avoir sortie du pot…

L’avis de Kittank :
Elles relèvent le faible niveau des Prince August Air. Certes, comme le dit Lionel elles sont très couvrantes, mais je n’irai pas jusqu’à prétendre qu’elles ont détrôné les huiles chez les figurinistes !
Encore une fois, leur consistance est très variable et on retrouve de nombreux grains dans la préparation preuve que les pigment sont mal broyés ou que la charge est de qualité médiocre. Je les utilise de moins en moins au profit des Pébéo !

Blanc bonnet et bonnet blanc! Tout cela n'est qu'une astuce commerciale!


Pébéo acrylique

Aérographe : 3 étoiles
Pinceau : 5 étoiles
Type : acrylique à l'eau
Equivalence: aucune

Il s’agit ici d’une gamme que l’on trouve en grande surface de bricolage. Elles ne sont pas extraordinaires et la gamme de teintes reste peu intéressante pour les blindéistes et les avionneux. Cependant, elles ont quelques avantages incontestables :

- Le prix ;
- La disponibilité ;
- Le pot et son bouchon anti-encrassement ;
- Elles supportent bien la dilution à l’alcool pour une utilisation à l’aérographe ;
- Elles ont un excellent pouvoir couvrant ;
- Elles sont très homogènes et ne possèdent pas de petits paquets et autres grains preuve d’une bonne qualité de broyage des pigments et/ou des charges ;
- Une gamme en mat, brillant, satiné ;
- Quelques teintes intéressantes dont le blanc antique …


 Le champion du rapport qualité/prix avec 45 ml et un pot très efficace!



Les produits diluants pour peintures:
  

Nous allons tracer le portrait des principaux diluants disponibles dans le commerce qu’ils soient utilisable pour les huiles et émails oupour les acryliques.

Le white-spirit :
C’est un produit qui provient de la distillation et du raffinage des pétroles. Il contient moins de 0,05% de benzène. Il existe un "White-spirit désaromatisé" dont la teneur en hydrocarbures aromatiques est inférieure ou égale à 5 %. Il est relativement inoffensif pour l’homme dans le cadre d’une utilisation normale.
Toxicologie

http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/FT%2094/$FILE/ft94.pdf
Je l'utilise très peu en raison de son caractère gras et du résultat satiné qu'il provoque.

L’essence F:

On trouve en droguerie l’essence C, l’essence F,  l'essence G.  Il s’agit d’éthers de pétrole peu toxiques mais très inflammables. Une bonne aération est indispensable pour éviter les maux de tête.
L’essence F servait à remplir les briquets autrefois. Aujourd’hui, il s’agit d’un détachant ménagé et d’un diluant de peinture qui a cette propriété d’être ‘sec’ et de rendre les peintures à l’huile mattes.
C'est le diluant que j'utilise le plus pour les lavis réalisés avec des teintes émail ou huiles.

L’alcool dénaturé et l’ alcool ménager :

Il s’agit d’un alcool éthylique (celui que l’on retrouve dans le jaja). Il est évidemment rendu impropre à la consommation (contrairement à l’alcool officinal) par l’adjonction d’un dénaturant toxique à haute dose.

L’alcool ménager ou alcool à brûler est un mélange d’alcool éthylique et de méthanol dans les proportion 95/5 ou 90/10.
J'utilise indiféremment les deux pour mes dilutions de teintes acryliques et le nettoyage des outils et pinceaux.

L'alcool à bruler:
A éviter!






White-spirit / contenance 1litre / disponible en rayon droguerie et magasin de bricolage.




Essence F / contenance 1litre / disponible en rayon droguerie (détachants pour vêtements) et magasin de bricolage.


Alcool ménager 90° / contenance 1litre / disponible en rayon droguerie et magasin de bricolage.

Conclusion:
  

J'espère que ce petit reportage vous aura aidé à trouver votre voie dans le monde des peintures pour maquettes. Gardez cependant à l'esprit que tout est affaire de goût! A vous de tester telle ou telle marque et de vous forger votre avis!
Pour les correspondances, je vous rappelle que vous pouvez télécharger un petit logiciel de conversion ici. Il n'est pas parfait mais avec votre aide nous pourrons le corriger et l'améliorer!





Retour à la sous-rubrique :
  • Trucs et astuces pour le maquettisme militaire et historique.

  •  Autres publications de la sous-rubrique :
  • Aérographe - Partie 1 - Présentation et nettoyage
  • Massicot / Tranche
  • Armatures de sièges automobiles.
  • Aérographe - Partie 2 - Utilisation et accessoires
  • Le plastique étiré.
  • Episcopes pour chars et engins blindés (auteur: Seb)
  • Grilles moteurs et paniers de tourelle pour véhicules blindés (auteur: Seb)
  • DRYBRUSH / Brossage à sec sur maquettes de chars.
  • LAVIS / Jus sur maquettes de chars.
  • Câbles miniatures pour engins blindés (auteur Seb).
  • Chenilles souples en vinyle pour maquettes de chars.
  • Confectionner un arbre miniature au 1/35ème.
  • La peinture des armes miniatures au 1/35ème.
  • Un diorama de A à Z!
  • Zimmerit sur maquettes de chars
  • Fontine: patine pour maquettes militaires.
  • Technique de micropeinture pour maquettes
  • Masques et caches pour peinture à l' aérographe.
  • Le moulage des figurines miniatures.
  • Sacs de sable miniatures.
  • La peinture des visages des figurines au 1/35
  • Comment retirer la peinture d'une maquette?
  • Camouflage hivernal / technique du sel par F. Edet
  • Le haubanage des vieux “coucous” par Mermoz
  • De la lumière dans vos kits (partie 1/2) par Jor9e
  • Les revêtements antidérapants.
  • La peinture des camouflages modernes (français)
  • Imitation rouille sur vos maquettes (par Jor9)
  • La reproduction du feuillage (Texte et photos de Seb)
  • La représentation de la boue sur les véhicules miniature.
  • Réalisation du fil de fer barbelé au 1/35ème.
  • Représentation des buissons et de la végétation miniature.
  • La représentation des soudures sur vos maquettes miniatures
  • La peinture des figurines (par GrognardGrognon)
  • Comment peindre des maquettes au pochoir sans aérographe?
  • La peinture des uniformes allemands de la seconde guerre mondiale: le modèle "petits pois"
  • Reproduction des sangles et courroies en miniature.
  • La réalisation des portes et volets en bois balsa pour bâtiments et miniatures (auteur Seb)
  • La réalisation des portes et volets en matière plastique pour bâtiments miniatures (auteur Seb)
  • La reproduction de reliefs antidérapants à l'aide de papier aluminium.
  • Réalisation d'un brancard miniature au 1/35 ème.
  • Etabli portatif pour maquettiste (auteur jeff1494).
  • LA REALISATION DE LA ZIMMERIT SUR LES MAQUETTES DE CHARS (auteur F.Edet)
  • La réalisation d'une palette Europe miniature au 1/35 (auteur Adrien33)
  • Comment réaliser vos propres décalcomanies?(auteur: Ludtz)
  • Zimmerit pour débutant (auteur: Pumo Calogero Fabrice)
  • Réaliser l'effet de rouille sur les pots d'échappements de vos maquettes (auteur Seb)
  • Tutorial de peinture : Techniques de vieillissement (auteur: Sturmtruppen57)
  • Comment coller des chenilles de maquettes de char en vinyl souple? (auteur: Kittank)
  • Tôles ondulées au 1/72 ème (auteur Assaultgun).

  • Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.