Accueil

Mèl

Plan

Article
Rejoindre le forum
Forum
Rejoindre le chat
Chat

PA
Nos liens favoris
Liens

Compte

Télécharger
   Créer un compte Utilisateur  
Vous devriez personnaliser votre logo! Bonjour. Vous êtes connecté en tant que Anonyme
Actuellement sur le site 15 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Amicale @MI



  Evènements

Novembre 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

X Jour avec événement
X Aujourd'hui


  Pointeuse

Compteur Journalier
Compteur total depuis le 28/08/05
Heure locale
IP : 54.80.60.91


  Poste de police

 Bienvenu, anonyme

Pas d`avatar


Vous identifier
Perdu
Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2072

Actuellement :
Visiteur(s) : 15
Membre(s) : 0
Total :15

Administration


  Forums Infos


  Activité du Site

Pages vues depuis 22/08/2005 : 18 085 824
  • Nb. de Membres : 2 072
  • Nb. d'Articles : 82
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 1
  • Nb. de Critiques : 17

Top 20  Statistiques


  StatVisites

Pics d'audience
Aujourd'hui :
connecté(s) à 10:10
Ce mois ci :
connecté(s) le 16 à 21:53
Cette année :
connecté(s) le 13/3 à 00:10
Absolu : connecté(s)
le 13/3/2017 à 00:10


Août 2007

(2755 mots dans ce texte )  -   lu : 4076 Fois     Page Spéciale pour impression

La boulette ...


Encore me direz-vous? Et bien oui, une fois encore ... les revues ... que dis-je .... LA revue "Steel Masters" que vous aurez traduit par "Les maîtres d'acier" ... tout un programme pour nos égos!

Dans son numéro 33 hors série, on découvre une photo noir et blanc sans grand intérêt avec le commentaire suivant: "Une série de dioramas assez remarquée mais qui a fait l'objet d'une série de railleries de certains "gourous autoproclamés". Ce n'est pas comme ça que l'on risque de rajeunir notre hobby plutôt vieillissant. Les figurines et les modèles ne sont certes pas du tout à la hauteur (on moins on le dit en face) mais il y a quand même une atmosphère qui se dégage de la réalisation de ce jeune passionné de 18 ans. Elles étaient comment vos maquettes quand vous aviez 14 ou 16 ans?".

Or, ce petit jeune dont les interventions étaient plutôt du genre "chevilles énormes", s'était fait remettre en place sur le forum des Colleurs de plastique. Souhaitant peut-être régler ses comptes avec MK, le "rédac' chef" de Steel Masters se laissait aller à une petite gentillesse qui nous était évidemment destinée. Les "gourous autoproclamés", c'est évidemment pour nous puisque c'est comme cela que certains "auteurs" et "autres professionnels de la profession" qui écrivent dans  certaines revues se plaisent à nous surnommer ici et là, les preuves permettant le rapprochement ne manquent pas. Marrant. 
 
Manque de bol. Ce n'est pas chez nous, sur MK, que le "djeuns" s'était fait éconduire. Vu les réactions de certains participants du forum des colleurs qui pensaient logiquement que c'était à eux que SM s'en prenait (puisque le 'djeuns' était venu poster chez eux et pas chez nous), un des auteurs de Steel Masters , M. J Duquesne, vint au secours de ce commentaire qui commençait à faire couler beaucoup d'encre ... enfin ... de claviers. Ce dernier de confirmer sur le dit forum que cela était destiné à d'autres (comprenez que l'on parle de nous là). C'est donc sur le forum de Military Kits que le petit jeune aurait été éconduit de manière cavalière!

Et bien non. Ce n'est pas chez nous. Pas de bol! Le petit jeune ne fut pas éconduit par le messie intercosmoplanétarostroumpf gourou autoproclamé d'une secte de maquettistes talibans (autre petit commentaire à notre sujet d'un des auteurs de cette revue ... le numéro et la page m'échappent les ayant parcourus d'un derrière distrait). Mince ... la boulette est de taille.

Mais laissons là ces faiseurs de boulettes que nous dérangons de plus en plus. Il est vrai que chez nous tout est gratuit. 
Non, plutôt que de partir dans un éternel règlement de compte, je vous propose d'analyser ensemble le commentaire. Reprenons le point par point pour mieux en tirer la 'substantifique moëlle'.
Je vais reprendre des citations et des références que chacun pourra vérifier dans le reste de ce petit édito de vacance qui sent le poisson pourri et je procèderai à de courtes citations pour mieux illustrer mes propos comme m'y autorise la loi. Moi, mes références je les donne.

Alors en avant pour un petit exercice de style!

-"Une série de dioramas assez remarquée mais qui a fait l'objet d'une série de railleries de certains 'gourous autoproclamés'".
Désolé, c'est pas nous. Les 'gourous autoproclamés' n'y sont pour rien! Quand on loupe sa frappe 'chirurgicale' faut s'attendre à des dommages collatéraux ...

-
"Ce n'est pas comme ça que l'on risque de rajeunir notre hobby plutôt vieillissant."
OH? Steel Masters défenseur des "d'jeuns"? Mais que ce passe-t-il? C'est combien déjà le prix de Steel Masters? Ahhhhh ... oui ... je vois ... Et le prix moyen des réalisations présentées dans Steel Masters il est de combien? Ahhhh ... oui, je vois ... Et bien si Steel Masters s'adresse aux d'jeuns, visiblement il s'adresse aux d'jeuns qui ont beaucoup, beaucoup d'argent! Tiens ... comme c'est étrange ... cette série de dioramas faisait une accumulation gargantuesque de kits et maquettes en tout genre ... plus que je n'en ai jamais eu dans toute ma 'carrière' de maquettiste. Je comprends mieux pourquoi ce "d'jeuns" a retenu l'attention de notre 'journaliste du dimanche' ... avec un tel pouvoir d'achat, je vois les langues de certains toucher le sol!

La faute à qui si notre hobby est vieillissant? A des sites Internet comme le notre qui donnent trucs, conseils, astuces, reportages et documents gratuitement ou à certaines revues qui ne savent proposer que des réalisations faites avec moults accessoires, et add-on et dont le prix final atteind de vertigineux sommets? Ahhhh ... oui, je vois ...

- "
Les figurines et les modèles ne sont certes pas du tout à la hauteur (on moins on le dit en face)".
Parce que nous on ne le dit pas? Et oui, nous, au moins, on adapte le commentaire en fonction de la personne et de son expérience. A quoi cela sert-il de faire remarquer que la teinte n'est pas exacte, si derrière ça le maquettiste présente visiblement une de ses toutes premières réalisations? Le mieux n'est-il pas de lui donner ses quelques points forts en lui expliquant qu'il faut maintenant progresser dans d'autres domaines dont le soucis des trop fameuses "teintes exactes" plutôt que de lui pondre un inventaire à la Prévert de tout ce qui ne va pas? Hobby vieillissant dites-vous? Combien de fois n'ai-je vu et entendu dans des "concours" certains commentaires fait à des débutants dont la teneur était pour le moins décourageante. Ces commentaires venaient de personnages qui se croient au 'sommet du mont maquettus" parcequ'il ont pondu trois lignes dans une revue. Les 'gourous autoproclamés' ... c'est plutôt vous non?
 
Les expositions de province démontrent régulièrement les nombreux talents chez les maquettistes français. Alors pourquoi une revue comme Steel Masters publie des articles de maquettistes étrangers voire reprend des articles publiés à l'étranger et simplement traduits? Et bien tout simplement parceque ces maquettistes français de talent n'en ont rien à faire de pondre des lignes dans telle ou telle revue. Et vous savez pourquoi? Parce que ces maquettistes de talent font ça pour leur plaisir et non pas pour la 'gloire' ou la course à l'échalote.
D'ailleurs, ça veut dire quoi 'des figurines et des modèles à la hauteur'? A la hauteur de quoi M. Guilliani? De la 'qualité' de Stell Masters? Et bien 'chiche', parlons-en de la qualité supposée de Steel Masters!

Steel Masters aide les débutants?
Dois-je vous rappeler dans le SM n°43 de février-mars 2001 la discussion "Maquettiste confirmé". Quand on laisse publier ce genre de réponse au courrier des lecteurs avec une fin où il est écrit:"Si toutefois ce n'était pas le cas, nous comptons sur vous en qualité de maquettiste confirmé pour écrire un article où vous pourrez décrire une de vos maquettes (assez détaillée quand même), suffisamment réaliste (normalement c'est le but) et que l'on se rende compte de votre travail (important ou non). Bref, une vraie maquette, avec de vraies photos et un vrai texte chiche?" Cette réponse hallucinante fut faite à un certain M. Girardin André de Seingbouse. Ahhhh la belle réponse que voilà! Et pourquoi se lecteur (que vous avez perdu depuis je pense comme bon nombre d'autres) s'est-il vu ainsi montré du doigt en tribune publique sans le moindre droit à réponse évidemment? Et bien tout simplement parcequ'il avait, déjà à l'époque, appuyé là ou ça faisait mal. Il avait en effet osé déclarer je cite: "Je vous écris pour vous faire remarquer l'effronterie stupéfiante de  votre article 'l'art de détruire" paru dans le stelle Masters N° 42 page 6. Votre article dit en substance ceci:
- Regardez comme cette maquette est détaillée;
- Regardez comme elle est réaliste;
- Admirez l'important travail, et ...
- ... si vous voulez en faire autant débrouillez-vous. vous n'avez qu'à chercher vous même pour y parvenir.
Compte tenu de l'intérêt de cet article, je vous propose une nette amélioration: Mettez les photos, leur légende et pas de texte dutout."

Que ce monsieur avait raison! Les maquettistes n'apprennent rien en lisant Steel Masters et encore moins les jeunes! Les pseudos explications font systématiquement l'objet de l'utilisation de matériel ou introuvable ou vendu très cher comme par hasard dans une boutique parisienne qui fait une double page systématique de publicité. D'ailleurs faut-il encore souligner ici les points communs entre la société Azimuth production de M. Chomette et Steel Masters? Il suffit de regarder l'ours et le nom du 'conseiller spécial à la rédaction' pour avoir la réponse!

Steel Masters et Histoire et Collection une référence?
Certainement pas sur le plan historique! je vais prendre ici pour exemple M. Jean Restayn qui écrit souvent les pages 'historiques' de Steel Masters et pond des profils 'historiques' à la fois pour Steel Masters mais aussi pour d'autres revues (Militaria Magazine hors série par exemple) et ouvrages du groupe H&C. 
Ainsi, à plusieurs reprises, on vous explique, à partir de photos en noir et blanc que tel Panzer porte un gris panzer référence machin et ici au contraire un gris panzer plus clair référence machin. De qui se moque la personne qui ose affirmer de telles choses? Comment, à partir de photos noir et blanc dont les conditions d'expositions sont très variables d'un front à l'autre, d'une journée à l'autre, avec des pélicules qui régissaient différemment en fonction des bains, avec des peintures sur des chars qui étaient exposées à des intempéries très variées, avec des peintures aux âges et à l'usure variables, avec parfois des effets de poussière quasiment indétectables sur du noir et blanc peut-on affirmer que ce char portait telle ou telle référence de peinture? Le lecteur qui saura faire preuve d'un peu de réflexion ne pourra que conclure que l'interprétation des couleurs données par M. Restayn ne peut être que subjective et n'est fondée ni sur une technique scientifique, ni sur une argumentation sérieuse. Bref, prétendre vous donner les références des teintes à partir d'une photo voire d'une copie de photo d'époque (ce qui ajoute au doute) n'est que du vent et ne repose absolument pas sur un travail historique et scientifique sérieux. Ainsi, dans son ouvrage 'Tigre sur le front de l'Ouest' publié aux éditions Histoire et Collection, M. Restayn prétend voir sur une photo vu en élévation (page 9 photo en haut à droite) un motif de camouflage porté sur un fond gris Panzer. Je ne prétends pas que ça n'a pas existé, d'ailleurs il existe à ce sujet des photos qui ne laissent pas de doute. Mais celle utilisée par cet auteur qui est présenté comme la référence de la connaissance historique de ce groupe de presse et plus particulièrement de Steel Masters nous a tous fait bien rire. En effet, le soit disant camouflage n'est autre que l'ombre portée des isolateurs d'un poteau électrique situé hors cadre. Vous comprendrez que ce n'est là qu'un exemple mais qu'il se suffit à lui même pour totalement décridibiliser les soit disantes références historiques. Il existe bien d'autres cas de telles erreurs monumentales et le présent éditorial n'y suffirait pas! 


Mais alors à quoi sert Steel Masters?
J'ai tout simplement l'impression (mais ce n'est que mon avis personnel) que SM est là pour faire vendre. Mais attention, quand je dis "faire vendre". Oui, faire vendre mais surtout en essayant de présenter les maquettes qui sont transmises gracieusement à la rédaction. Si vous êtes artisan et que vous expédiez un simple communiqué de presse, alors inutile d'espérer voir vos nouveautés en fin de page! Il parrait que la rédaction à besoin d'avoir l'échantillon sous les yeux pour en parler (merci à l'artisan qui m'a fait parvenir cet échange de courriels pour le moins édifiant!). Quand on voit les commentaires et leur aspect superficiel, on peut quand même se poser des questions! Au fait que deviennent ces 'échantillons gratuits'? Ils sont retournés au producteur ou distribués gracieusement aux 'd'jeuns'? Je suis bien curieux de le savoir ...

Bref, sans vouloir donner une revanche tardive à M. Girardin, je dirai que Steel Masters est au maquettisme militaire et historique ce qu'un programme de télévision comme "Le Loft" est à la culture. Des paillettes, du papier glacé, du tappe à l'oeil mais derrière: rien, le vide absolu! Des dioramas toujours sur le même style qui coûtent les yeux de la tête quand on additionne le matériel utilisé, des recherches historiques légères pour ne pas dire douteuses (comment prétendre donner la teinte exacte d'un gris Panzer sur une photo noir et blanc quand on confond l'ombre d'un poteau télégraphique sur un char avec un camouflage M. Reystan?), des pseudos trucs dont les 'auteurs' se gardent bien de vous donner les explications complètes par peur de se voir menacer lors de prochains concours par des petits d'jeuns ... ou de se faire piquer leur lucrative place d'auteur.

Il existe fondamentalement deux écoles différentes en France.

La première vision est celle qui a prévalu depuis plus de 10 ans. Le maquettisme militaire est considéré comme une niche économique dans laquelle on vend de tout et surtout du n'importe quoi très cher à des quadra au pouvoir d'achat important. Pour cela, il s'est développé un véritable système dans lequel distributeurs et presse spécialisée sont directement en relation. Le but est d'influencer le lecteur et de le pousser à la consommation de références souvent inutiles et parfois fausses. Le monde du maquettisme n'est pas le seul touché. Ce problème existe dans les revues qui s'adressent aux adolescentes en proposant telle ou telle crème de soins ... Au fait, il n'existe pas une loi en France sur le publireportage et l'obligation d'en informer le lecteur? Mef les mecs, mef! 

La seconde qui s'est développée sur Internet et plus particulièrement sur notre site est celle de l'école du "faites-le vous même". Et si vraiment vous ne pouvez faire ou ne souhaitez faire autrement, alors effectivement il existe des solutions prêt à l'emploi genre photodécoupe, add-on. Mais ici encore, jamais rien d'indispensable et toujours un avis 100% objectif sur le rapport qualité/prix ou intérêt/prix.
Cette seconde voie s'est développée depuis plusieurs années dans le modélisme ferroviaire sour le nom de MiMo ou Miséra Modélisme. Ce terme est mal choisi en raison de sa conotation péjorative et je préfère largement le "faites-le vous-même" ou "système D".
Bref, la seconde voie est celle du libre choix et du libre arbitre sans bourrage de crane commercial. Certaines revues de maquettisme militaire suivent cette seconde voie et donnent des avis qu'il est très difficile de suspecter de complaisance. De plus leurs références historiques sont bien plus solides. C'était le cas des défunts cahiers du maquettisme suivi par les kits magazines des années 80. C'est le cas aujourd'hui de revues comme Military Armor International (Maquettes Militaires Magazine) ou de certaines revues en langue anglaise. Evidemment, tout cela est moins 'paillettes' et 'show biz'. Plus austères, avec parfois plus de texte que de photos, ce sont ces ouvrages qui ont fait et continueront de faire progresser le maquettisme. Le tout mercantile de type Steel Masters a atteind sa limite ... je crois d'ailleurs vu ce que je peux lire ici et là sur Internet, que vous êtes de moins en moins nombreux à renouveler vos abonnements.

En achetant Steel Masters, vous permettez à ce système de vivre. Or, où nous a mené ce système 'élististe - mercantile'? Une hausse vertigineuse des prix, la disparition des petits distributeurs passionnés au profit de quelques boutiques parisiennes, le non renouvellement des générations (ce n'est pas intéressant d'avoir un petit jeune dans le magasin qui cherche un conseille et ne peut dépenser que 20 € alors qu'un quadra qui vient avec le Steel Masters en clamant "je veux  tout ce qu'il faut pour faire ça", pointant du doigt une réalisation qu'il ne parviendra jamais à faire sans un réel conseil et une réelle expérience, mais qui possède un très beau chéquier sera toujours reçu les bras ouverts), une baisse générale du niveau des grandes expositions dont le salon de la maquette à Paris.

Belle réussite! Vous êtes libre de continuer d'acheter cette revue, c'est évident et nous sommes en démocratie. Mais moi je suis également libre de dire ce que je pense de ce genre de revue surtout si j'appuie mon avis sur des exemples et des citations parfaitement vérifiables. Si vous voulez que le maquettisme survive, alors laissez tomber ces gens là, écoutez et rencontrez les vrais passionnés sur Internet, prenez la peine de discuter avec les uns et les autres et surtout, surtout, faites vous votre libre arbitre et agissez en consommateurs et citoyens responsables!




Retour à la sous-rubrique :
  • Année 2007

  •  Autres publications de la sous-rubrique :

    Tous les Logos et Marques sont déposés. Les marques sont citées dans un but d'illustration des propos. Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le webmestre peut à tout moment procéder au retrait de l'accés aux personnes ne respectant pas les règles. Les propos calomnieux, racistes, politiques ainsi que tout autre propos visant, directement ou indirectement des personnes ou des institutions dans le but de nuire à ces dernières sera exclue définitivement.
    Military-Kits est un e-magazine consacré au monde de la maquette militaire. Il est gratuit et animé par des bénévols. Maquettes de chars, maquettes d'avions, diorama et figurines vous trouverez sur ce site nombre de conseils pour vous améliorer et progresser ou plus simplement pour découvrir cette passion.
    Sauf mention contraire, la totalité des articles et photos présentés sur le site Military-Kits sont protégés de fait par la loi française et notamment les dispositions du code de la propriété intellectuelle.
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.