Boeing Fortress mk I AN526 G for George

Date : Wednesday 07 October 2009 @ 13:50:32 :: Sujet : Les réalisations des lecteurs.

La première Forteresse Volante a avoir bombardé l' Allemagne!





Le B-17C et la RAF

Le B-17 fut examiné par les Anglais pour la première fois en 1938, mais sans pouvoir le faire voler. Les impressions furent mitigées: l'absence de blindage et de réservoirs auto-obturants ainsi que l'armement défensive était insuffisant. L'importance du rayon d'action, par contre était appréciable (5470km, à comparer avec les 3540 du Wellington ou les 1762 du Hampden)
Fin 1940, la RAF acheta 20 B-17C pour réaliser des essais opérationnels, dans l'intention d'acheter ensuite des B-17D et E. les Américains, quant à eux, y virent une bonne occasion d'essayer l'avion au combat et d'évaluer son potentiel.



Les problèmes financiers du Royaume-Uni à l'époque (le Lend-Lease ne fut signé qu'en mars 1941, avant cette date, il fallait tout payer rubis sur l'ongle) retarda la signature du contrat pour 20 Fortress Mk I jusqu'en janvier 1941.

Le temps de procéder à quelques modification (comme le retrait du viseur de bombardement Norden),  et les avions prirent leur envol vers l'Angleterre.
Une fois arrivé, les avions furent encore une fois modifiés et une unité fut re-formée pour les accueillir: le 90 Sqn.
L'entrainement fut long, car il fallait apprivoiser un avion somme toute assez différent des avions britanniques, et surtout découvrir ce qui était alors peu connu: le vol à haute altitude. Pendant cette période, un avion fut perdu,  le AN522/J. A l'exception d'un médecin, tout l'équipage fut perdu, dont le Lieutnant Bradley, qui fut le premier aviateur de l' USAAF à périr en service commandé en Europe.



La carrière opérationnelle du Fortress I en Europe commença le 8 juillet 1941, et fut brève. Elle s'arrêta en septembre de la même année: une vingtaine de missions furent menées, avec un grand maximum de 4 avions, et ce au prix de 4 avions perdus au combat et 3 autres par accident. Entre manque de fiabilité des moteurs , l'absence de protection de l'équipage et un armement défensif faible et régulièrement hors service de part le froid régnant à haute altitude, la conclusion était vite faite: le Fortress I n'était pas apte au combat de jour en Europe.



Avec l'arrivée de l'automne, qui interdirait de toute façon les opérations à haute altitude, il était temps de trouver un nouveau rôle pour les avions.
4 avions furent envoyés au Moyen-Orient ou ils arrivèrent le 31 Octobre 1941: Un avion fut perdu dès la première mission le 8/11/41: il tomba en panne d'essence, et un second fut perdu le 10 janvier 1942 sur panne moteur. En tout, 9 missions furent exécutés, dans cet région, avant que les 2 avions survivants soient transférées en Inde. Ils y volèrent toujours aussi peu avant d'être donné à l' USAAF.
En Europe, les Fortress restantes furent transférées au Coastal Command, ou ces avions trouvèrent un rôle plus à leur mesure dans l'escorte des convois, la recherche de sous-marins et le secours en mer entre fin avril  et fin juillet 1942. Ils furent ensuite utilisés pour l'entraînement des équipages de Fortress II pour certain jusqu'en 1944. Au final, sur 20 avions: 10 furent perdus, dont 5 du fait de l'ennemi.



AN526 G for Georges

Cet avion fut la première Forteresse Volante à faire une sortie opérationnelle  sur l' Allemagne. Elle devait être suivie de beaucoup d'autres.
Elle fut délivrée à l' USAAF le 30/09/40 sous le sérial 40-2060 avant de retourner chez Boeing le 20/01/41 pour modification. Elle comptait alors 46.1 heure de vol, et arriva en Angleterre le 22/05/41



Le 8 juillet 1941, à 15h00, 3 avions furent envoyés pour aller bombarder le port de Wilhemshaven, armées chacun de 4 bombes de 1100 livres. Un des avions, l' AN519/H eut une fuite d'huile à 25 000 pieds, et la queue commença à givrer: l'avion fit demi-tour au dessus de la cible sans pouvoir bombarder. Le deuxième, l' AN529/C ne put larguer ses bombes. Seul de 3 avions, l' AN526/G put larguer ses bombes. 2 Chasseurs allemands essayèrent d'intercepter les bombardiers, heureusement sans succès: les mitrailleurs n'auraient pu défendre les avions: les armes avaient gelées.
L'équipage de l'avion était le suivant:
W/C J. McDougall
Sgt F.A. Wood ( RAAF)
P/O A.E.Skelton
F/O D.S. Barnes
Sgt T. Imrie
Sgt T. Danby
Sgt D.F. Clifford ( RNZAF)
Ce sera la seule mission opérationnelle de cet avion, qui quittera le 90 Sqn le 1012/41, et servi ensuite pour l'instruction au sol

La maquette :


C'est pas celle dont je suis le plus fière...

Elle a commencée ses jours sous l forme d'un B-17B Academy ref 2106, et a trainée longtemps dans le stock.
Au mois de juin, énorme coup de chance, je trouve à l' exposition de Châteauroux une planche USK Aviation permettant de réaliser 2 Fortress I: le G for George et l' AN530 F for Freddie (qui fut le premier B-17 à être touché par les Allemands).

J'ai commencé par l'intérieur, plus que spartiate, comme tous les bombardiers Academy. Les quelques pièces du poste de pilotage et du compartiment avant suffisent à meubler le peu qu'on voit à travers le peu de vitrage. Par contre, 2-3 bricoles n'auraient pas été de trop au niveau du poste radio, des mitrailleurs latéraux et de la baignoire ventrale...J'ai rajouté aussi 2 caches sur les côtés de la soute à bombe, histoire qu'au final on ne voit pas  les tenons d'assemblage des ailes.

J'ai commencé à criser après la fermeture du fuselage et l'assemblage des ailes: il n'a pas fallu plaindre le mastic et le ponçage, et il m'en a fallu des séances pour avoir un résultat à peu près correcte. Pour me rendre compte qu'à droite une fenêtre avait bougée et n'affleurait plus comme il faudrait. Évidemment, impossible de rattraper le défaut: Tant pis, c'est resté comme ça!



Le camouflage du dessus ne laissait pas de doute: dark earth et dark green. Un peu comme d'habitude, les 2 plans à ma disposition ne correspondaient pas entre eux, et les schémas de camouflage au sein d'un même plan n'étaient pas logiques entre eux. Avarie connue, que l'on trouve même sur les schémas de camouflages britanniques officiels!
Pour le dessous, les recherches furent longue sur Internet, à la recherche d'un Deep Sky Blue plus que mal identifié .
Je suis finalement tombé sur [url=http://forum.keypublishing.co.uk/showthread.php?p=1394968]ce post [/url] qui donne le dessous en ce qui deviendra le PRU Blue, ce qui était la teinte marquée sur la notice de la planche ou le fascicule que je possède sur les Fortress I.



Là encore, déboire avec le PRU blue, qui a réagit de façon bizarre et à eu beaucoup de mal à sécher, d'où traces de doigt et arrachage de peinture lors du masquage et retouches pas terribles. ( je vais finir par croire que ça devient ma spécialité!).



Un coup de vernis brillant puis les décals. Le film était très mat et couvrait toute la planche, d'ou le besoin d'un détourrage, avec toutes les frayeurs que ça implique. Ils ont heureusement très bien réagit au Microsol ( on ne peut pas tout rater quand même!).



Encore une couche de vernis et de longues, longues heures pour passer un jus dans toutes les lignes de structures, et le voilà fini...










Cet article provient de Military-Kits

L'URL pour cet article est : http://www.military-kits.com/forum/index.php/article.php?sid=293